Selon le communiqué, le candidat pourrait lancer une offre publique d'achat pour toutes les actions de Xeikon, sans précision de date, ni de montant, ni bien sûr concernant l'identité de l'acheteur potentiel. Le quotidien économique De Tijd, quant à lui, croit savoir qu'il s'agirait d'un fonds d'investissement néerlandais et cite trois candidats possibles : Gilde, Waterland et NPM Capital. Ce dernier avait déjà tenté de prendre une participation dans Xeikon, il y a deux ans. " D'autres communications seront faites en temps utile, si les circonstances le requièrent ", indique encore le communiqué de Xeikon.