EFI, fabricant des RIP Fiery, mais aussi constructeur de presses jet d'encre dédiées à l'impression d'emballages et de textiles, a atteint la barre du milliard de chiffre d'affaires pour la première fois l'an dernier. Lors de la vingtième édition de l'évènement annuel EFI Connect au début de cette année, son CEO fraîchement investi Bill Muir a fait clairement savoir qu'il entendait continuer à miser sur la poursuite de l'innovation. Le rachat annoncé aujourd'hui crée précisément les bonnes conditions, a déclaré Muir dans un entretien avec Printing Impressions : "La combinaison de nos activités cycliques et matures, comme Fiery, et d'autres à potentiel de croissance rapide [comme les presses jet d'encre Nozomi pour le carton ondulé, ndlr] offre de bonnes possibilités de création de valeur sur le long terme."

EFI a indiqué au moment de l'annonce s'attendre à un chiffre d'affaires compris entre 220 et 225 millions de dollars pour le premier trimestre 2019. Elle s'abstiendra toutefois de commenter publiquement son résultat, contrairement à son habitude jusqu'ici.