Tout sur Belgique

Fin avril, Mediahuis Luxembourg a annoncé la fermeture prochaine de son imprimerie de Gasperich, qui imprime le quotidien Luxemburger Wort et l'hebdomadaire Contact. En cause : la fin de la distribution de dépliants publicitaires connus sous le nom de 'i-mail' par Infomail, une coentreprise de Mediahuis Luxembourg et Post Luxembourg. La date de fermeture n'est pas encore connue, mais la production d'impression sera transférée en Belgique.

Dataline et Vink Belgique ont récemment certifié la liaison entre leurs plates-formes logicielles respectives. La connexion entre le logiciel MIS MultiPress et la plate-forme MyVink doit contribuer à simplifier les devis, la planification, ainsi que la réservation et l'achat des matériaux Vink, annoncent les deux entreprises.

Stora Enso a annoncé son intention de vendre quatre usines dédiées au papier d'édition et aux papiers fins. Ce qui représente 1,7 million de tonnes de papier. L'usine de papier journal et de papier SC de Langerbrugge restera la seule usine de papier d'édition de Stora Enso.

Coca-Cola a lancé un nouveau prototype 100% végétal de la PlantBottle. Dans un premier temps: une série limitée de 900 bouteilles fabriquées exclusivement à partir de plantes. Le récipient pèse 14 grammes hors capuchon et il peut être recyclé de bouteille à bouteille au sein de l'infrastructure existante, assure Coca-Cola. Le fabricant n'est pas encore en mesure de dire exactement quand les bouteilles arriveront dans le commerce.

Fost Plus a annoncé, début février, la construction d'un quatrième centre de recyclage sur le sol belge. La nouvelle usine recyclera des barquettes et bouteilles en PET, lesquelles seront essentiellement retransformées en barquettes et bouteilles neuves. L'exploitation de l'unité de Neufchâteau a été confiée à l'entreprise néerlandaise Morssinkhof Rymoplast.

Une sorte de "Tinder" pour les emballeurs désireux d'acheter du plastique comportant une part de matière recyclée et les fournisseurs qui en ont à vendre. Voilà en deux mots ce qu'est My Recycled Content, le site lancé le 1er janvier par Valipac. Valipac est l'organisme responsable des déchets d'emballages industriels en Belgique. Son agrément vient d'être reconduit pour cinq ans.

Voilà certainement dix ans que la commande d'imprimés sur Internet ne cesse de gagner du terrain. Abstraction faite de quelques pionniers, les premières réactions de notre secteur furent plutôt attentistes. Mais le moment est venu aujourd'hui de poser des choix stratégiques. "L'ensemble de la société est en ligne. Et la pandémie de Covid a encore donné un coup d'accélérateur à cette évolution", pose Jos Steutelings (VIGC). Wouter Haan (Simian) continue quant à lui de voir des opportunités de croissance. Et même Group Joos ose franchir le pas: "Nous ne devenons pas un imprimeur en ligne. Mais nous voulons apprendre."

Inaugurée en novembre 2005, Rossel Printing Company (RPC) reste à ce jour encore l'une des imprimeries les plus modernes d'Europe. Leader en Belgique francophone, ce groupe de presse possède également plusieurs journaux dans le nord de la France. Les machines de cette grosse imprimerie donnent le tournis. Un véritable spectacle que ces rotatives à la pointe de la technologie, mais là aussi les défis ne manquent pas. Portrait

À quoi peut-on s'attendre pour 2022? L'inflation, les difficultés d'approvisionnement et la résurgence de variants de la Covid-19 posent des risques pour la croissance en 2022. Pr. Didier Van Caillie, Professeur à HEC Liège et Directeur du Centre d'Étude de la Performance des Entreprises (C.E.P.E.), apporte un éclairage sur 2021 pour mieux entrevoir l'année à venir.

Depuis la semaine dernière, l'enseigne Carrefour a mis fin à la diffusion de ses prospectus papier dans les boîtes aux lettres des Lyonnais et des Parisiens. À la place, les clients concernés peuvent retrouver les offres promotionnelles sur d'autres supports digitaux. En Belgique, Carrefour dit mener des tests pour franchir le pas.

L'électronique imprimée passe depuis des années pour constituer un marché prometteur, mais qui reste terra incognita pour la plupart des entreprises graphiques. Le Néerlandais Niels Postma, qui a lancé Tapp.online, a découvert un créneau autour de la combinaison papier + électronique.