Tout sur belgique

Les grossistes en papeterie parviennent encore pour l'instant à maintenir le niveau de leurs livraisons aux imprimeries. Les papetiers sortent toute la voilure, eux aussi, mais ils commencent à ressentir les effets de la pandémie de coronavirus.

Pour l'éditeur et groupe de presse Mediahuis, 2019 aura été " une année d'investissements et de croissance internationale. " Le nombre d'abonnés a fortement augmenté aussi bien aux Pays-Bas qu'en Belgique, ce qui est présenté comme " la conséquence d'une stratégie numérique forte ".

L'entreprise israélienne a récemment conclu un partenariat avec Best-Matic pour la distribution des systèmes d'ennoblissement numériques Scodix en Belgique et au Luxembourg.

Le constructeur japonais de presses d'imprimerie souhaite racheter le spécialiste des plieuses allemand MBO. Le gendarme du marché avait encore mis le holà l'an dernier à un projet d'acquisition similaire par Heidelberg.

Les communes flamandes ont de plus en plus tendance à taxer la diffusion des imprimés publicitaires non adressés. Leur nombre est passé de 110 en 2013 à 189 en 2018, dit l'Union des Villes et Communes de Flandre (VVSG). Cette taxe est donc désormais en vigueur dans près de deux tiers d'entre elles.

En dépit de la baisse continue des volumes de courrier, bpost a présenté sa nouvelle collection de timbres-poste pour 2020. Les timbres Prior vont désormais coûter 1,21 euro (contre 1 euro encore aujourd'hui) et les Non Prior seront vendus à 1,01 euro (contre 95 eurocents). Une série de timbres paraîtra en janvier à l'occasion du 75e anniversaire des héros de bande dessinée Bob et Bobette.

Megaflex, fabricant d'étiquettes autoadhésives établi aux Pays-Bas, a été racheté par Optimum Group. Cette opération constitue le huitième rachat d'entreprise par le groupe néerlando-belge de spécialistes des étiquettes et des emballages depuis son introduction en 2016.

Les consommateurs américains consacrent en moyenne une douzaine d'heures par jour à la consommation de médias. Internet, notamment sur les smartphones et les tablettes, en prend plus de la moitié à son compte - et attire une proportion identique des dépenses publicitaires.

Circle Media Group (CMG) avait annoncé voici un mois être à la recherche d'un nouvel actionnariat pour ses imprimeries de Belgique (Corelio), d'Espagne et d'Allemagne. Ce qui est chose faite pour Körner Druck et J. Fink Druckerei : les imprimeries allemandes passent aux mains de l'investisseur finlandais Printers Group Oy.

Hélio Charleroi à Fleurus, seule imprimerie d'héliogravure de Belgique, a annoncé son intention de faire aveu de faillite. L'imprimerie qui emploie 180 personnes fait partie du groupe international Circle Media Group. Celui-ci a qualifié la décision " d'inévitable eu égard aux conditions de marché actuelles ".