Tout sur BNB

La perte de chiffre d'affaires subie par les entreprises belges du fait de la crise du coronavirus a de nouveau légèrement diminué, revenant de 10 % en février à 9 % en mars. La tendance est également perceptible dans le secteur graphique, où les chiffres sont toutefois nettement plus négatifs que la moyenne : de -18 % en février à -16 % en mars. Ainsi ressort-il de l'enquête mensuelle de l'ERMG (Economic Risk Management Group) au sein de la BNB.

Febelgra: la crise du coronavirus dure maintenant depuis environ quatre semaines et il a beaucoup secoué l'industrie. Il est encore trop tôt pour procéder à des analyses plus détaillées, mais certaines données disponibles donnent déjà une image claire de l'impact sur l'emploi. Les chiffres ci-dessous donnent une mise à jour à la date du 7 avril 2020.

Le secteur est-il à un tournant comme le formulait l'an dernier Denis Geers, président de Febelgra ? Et pouvons-nous entamer l'année 2020 plein d'ardeur et le sourire aux lèvres ? Cela dépend : notamment de la reprise conjoncturelle toujours incertaine, mais surtout du marché et de la chaîne de valeur dans lesquels l'entrepreneur graphique opère, constate le Conseil central de l'économie (CCE).