Tout sur Bpost

Où en est le direct mail ? Les mailings qui atterrissent encore dans nos boîtes aux lettres émanent surtout de la grande distribution. Mais pour combien de temps encore ? L'e-mail menace-t-il le média DM ? Et celui-ci ne risque-t-il pas d'être mis hors marché par les tarifs de bpost ?

Les Drupa de la décennie précédente avaient déjà accordé une place importante au jet d'encre. Ce sera encore le cas cette année. Observateurs spécialisés, presse professionnelle, instituts de recherche et fabricants d'imprimantes, bien évidemment, ne tarissent pas d'éloges à propos de la technologie. La grande percée se fait toutefois attendre, ce qui ne manque pas de soulever toutes sortes de questions. Qu'est-ce qui cloche avec l'inkjet ? Les prestataires graphiques doivent-ils encore envisager la transition ? Et dans l'affirmative, de quoi auront-ils besoin ?

L'entreprise de marketing et de distribution de folders publicitaires BD myShopi rachète les activités logistiques de CityDepot à bpost. " Avec CityDepot, nous avons tous les atouts en main pour consolider notre rôle d'opérateur de logistique spécialisée ", a déclaré Raf Lambrix CEO à propos de cette avancée qualifiée de stratégique.

En dépit de la baisse continue des volumes de courrier, bpost a présenté sa nouvelle collection de timbres-poste pour 2020. Les timbres Prior vont désormais coûter 1,21 euro (contre 1 euro encore aujourd'hui) et les Non Prior seront vendus à 1,01 euro (contre 95 eurocents). Une série de timbres paraîtra en janvier à l'occasion du 75e anniversaire des héros de bande dessinée Bob et Bobette.

À bien y regarder, l'actualité de la branche comporte heureusement son lot de bons côtés et d'éléments positifs. Aussi, à l'entame de 2019, braquons notre projecteur sur une sélection de nouvelles qui risqueraient sinon d'être noyées dans la masse.