L'emploi et le budget R&D victimes de la réorganisation d'Océ

L'emploi et le budget R&D victimes de la réorganisation d'Océ

Les ventes de systèmes d'impression à l'industrie graphique ne décollent pas, ce qui incite Océ, filiale de Canon, à resserrer les boulons. Objectif pour l'an prochain : dégager 10 % de réductions de coûts, pour un montant d'environ 35 millions d'euros. Les syndicats disent craindre la perte de 300 postes de travail au siège néerlandais de Venlo. Un chiffre qu'un porte-parole d'Océ juge prématuré : les plans ne seront élaborés en détail que dans les prochaines semaines, pour être présentés fin janvier.

Canon se concentre sur la croissance du marché graphique

Canon se concentre sur la croissance du marché graphique

A présent que l'intégration d'Océ et Canon est bien derrière, l'entreprise a fait de l'ordre dans son personnel, l'organisation et le portefeuille afin de pouvoir continuer la croissance sur le marché graphique.