Tout sur chine

Les organisateurs de la Fespa Global Print Expo 2020, qui se devait se tenir du 21 au 24 mars à Madrid, ont décidé de reporter l'événement. Ailleurs dans le monde également, la crainte de l'épidémie de coronavirus conduit à l'ajournement, voire l'annulation pure et simple, d'autres salons professionnels.

L'épidémie de " coronavirus " a un impact considérable sur la société et l'industrie chinoise. La production locale de plaques offset dans les usines chinoises d'Agfa et celles de son partenaire Lucky HuaGuang ne semble toutefois pas en souffrir jusqu'ici. La participation à la Drupa n'a pas non plus été remise en question.

Sabine Geldermann, directrice de Drupa, informe Nouvelles Graphiques que Messe Düsseldorf surveille attentivement les évolutions autour du coronavirus. Heidelberg a indiqué être en contact direct avec son partenaire chinois Masterwork, précisant que leur présence commune au Hall 1 de la Drupa n'était pas en ce moment menacée.

L'usine du constructeur de presses Manroland Sheetfed, à Offenbach, tourne de nouveau à plein régime depuis le mois dernier. Voici encore un an, elle avait dû introduire une réduction du temps de travail faute d'un nombre de commandes suffisant.

Avec un chiffre d'affaires en légère baisse, mais qui reste malgré tout supérieur à 2 013 milliards de yen (près de 16,4 milliards d'euros), Ricoh est parvenue à faire repasser son bénéfice dans le vert pour son exercice comptable arrêté au 31 mars. L'entreprise voit les prochaines années sous le signe d'une forte croissance dans les applications industrielles de l'impression par jet d'encre.

Masterwork, fabricant chinois de machines notamment de découpe, de dorure à chaud et de pliage-collage, a l'intention de prendre une participation de 8,5 % dans Heidelberg. Le constructeur allemand de presses d'imprimerie se réjouit de pouvoir partir à la conquête du marché chinois de l'emballage avec le concours de ce nouvel actionnaire stratégique.