Tout sur Denis Geers

"Les chefs d'entreprise belges plus optimistes que jamais", titrait De Tijd fin juin après que la Banque nationale eut fait savoir que son baromètre de la conjoncture s'était stabilisé sur un "plus-haut historique". "Le climat d'investissement s'améliore dans l'industrie de transformation, et dans une plus large mesure encore, dans le commerce", constataient les analystes de la Banque. Nouvelles Graphiques a pris le pouls de la branche graphique, où il est effectivement question d'une prudente relance. On investit de nouveau et on ose des prospectives. Mais une nouvelle difficulté surgit: une pénurie de papier et de carton pousse les prix à la hausse et occasionne de graves problèmes d'approvisionnement.

La nouvelle a été communiquée vendredi dernier, lors du " coup d'envoi " commun du VIGC et de Febelgra, évènement qui s'est tenu dans une salle de conférence de la piste de ski indoor Aspen, à Wilrijk. L'occasion de glaner aussi quelques autres infos.

Quelque 500 visiteurs ont convergé jeudi dernier vers le centre De Montil à Affligem pour la troisième édition de l'évènement Get Smart de Nouvelles Graphiques. Ils ont été accueillis par une quarantaine d'exposants et un riche programme d'exposés. Les orateurs répartis sur trois scènes leur ont livré leur vision pour l'avenir.

Denis Geers (à droite sur la photo) succède à Michel Pattyn (à gauche) à la présidence de Febelgra. L'annonce a été faite officiellement le 21 mars, lors de l'assemblée générale festive de Febelgra, qui s'est tenue au château d'Ooidonk, à Deinze.

Le 16 février, Graphius a annoncé avoir accompli un grand pas dans sa stratégie de consolidation d'intégration verticale. Avec sa dernière acquisition en date, l'imprimerie belge dessert à présent le marché français de l'intérieur.