Tout sur Dirk Deroo

À la Fespa d'Amsterdam, Dataline, éditeur actif à l'échelle européenne dans les logiciels de gestion pour imprimeries, profile MultiPress comme une réponse à la demande de logiciels modulaires dédiés à l'automatisation des tâches administratives et des processus de production auprès des signaléticiens et des imprimeurs grand format.

La crise du coronavirus est de plus en plus vue comme un "reset": une remise à zéro. On parle aussi d'un "catalyseur", qui donnerait un coup d'accélérateur à une série d'évolutions latentes. Les entrepreneurs graphiques sur le point de procéder à des investissements stratégiques feront bien - en particulier aujourd'hui - d'appuyer leurs décisions d'avenir sur la réalité des chiffres. Dataline a développé un logiciel d'analyse pour les y aider.

Coronavirus oblige, le VIGC n'a eu d'autre choix le mois dernier que d'opérer le saut vers le monde numérique et virtuel. À la faveur d'un webcast live au déroulement impeccable, "Het Congres" a mis totalement l'accent sur l'Industrie 4.0. "Le Print 4.0 et l'automatisation connectée ne sont certes pas des concepts nouveaux", avait concédé l'organisation peu auparavant: "Trop de possibilités restent malgré tout inexploitées pour que l'on puisse espérer tirer parti au maximum de ses avantages."

À partir d'Hasselt, Dataline peut mieux desservir sa clientèle du Nord-Est et du Sud de la Belgique (provinces de Limbourg et d'Anvers, et Wallonie). La nouvelle implantation hasseltoise servira également de base avancée pour assurer le soutien du nombre croissant de clients du sud des Pays-Bas et d'Allemagne.

Un magazine pour les entreprises du secteur graphique. Tiré à 23 000 exemplaires. Publié en 6 langues et 44 versions. Dont chaque exemplaire est personnalisé en fonction du destinataire. Sobrement intitulé MultiPress, le périodique de Dataline s'est imposé comme un cas d'école de marketing sur-mesure.