Tout sur DS Smith

Avec le coronavirus, Delhaize a vu son chiffre d'affaires en ligne très fortement augmenter en 2020. Grâce à une nouvelle formeuse de caisses, le magasin central de la chaîne de supermarché arrive à préparer plus rapidement les cartons de livraison avec moins de personnel. Un nouveau type de boîte contribue en outre à une réduction annuelle de 87 tonnes d'émissions carbonées.

DS Smith s'active à durabiliser les processus de production de ses propres usines également. Dans le cadre d'un partenariat avec la Ville de Gand, l'entreprise ambitionne de réduire l'empreinte carbone de son implantation locale de 30% d'ici 2030. Gand est l'une des principales usines du Groupe en Belgique. "La manière la plus efficace d'y parvenir est de basculer vers des sources d'énergie plus propres", dit le fabricant d'emballages en carton ondulé.

Une étude menée par l'entreprise d'emballages durables DS Smith démontre un manque de clarté quant au recyclage et à l'économie circulaire. Ainsi, les consommateurs belges reconnaissent qu'ils jettent 40% des déchets qui pourraient être recyclés avec les déchets résiduels ordinaires.Pour aider les entreprises dans leur transition vers des emballages plus respectueux de l'environnement, DS Smith propose 5 principes de conception circulaireVous êtes curieux de découvrir ces principes et de savoir comment les appliquer ?Le 24 juin, DS Smith organise un webinaire en collaboration avec des experts de la Fondation Ellen MacArthur pour inciter les parties prenantes à appliquer les principes de conception circulaire dans leurs propres activités.Informations et inscriptions

Un enquête montre que les supermarchés européens peuvent remplacer annuellement plus de 1,5 million de tonnes de plastique par des alternatives durables dans cinq catégories de produits étudiés.(Ce qui représente plus de 70 milliards d'unités de plastique par an)

La progression constante des emballages pour l'e-commerce incite le fabricant britannique DS Smith à augmenter sa capacité de production en Belgique d'au moins 50 %. L'entreprise investit au total 15 millions d'euros sur trois ans (2018-2020) dans notre pays.