Tout sur Koenig & Bauer

Le segment des emballages est considéré depuis des années comme attrayant et porteur de formidables possibilités de croissance pour les entreprises graphiques. Les volumes impliqués sont colossaux ; le numérique n'y est pas une menace ; et le marché a bien résisté à la crise du coronavirus. L'essor des nouvelles technologies numériques permet en outre d'offrir de nouvelles options: fabrication d'emballages en petites quantités et production à flux tendu, mais aussi impression de données variables et personnalisation.

La crise du coronavirus a forcé beaucoup d'entreprises du secteur à revoir leurs plans d'avenir. Grafische Groep Matthys n'y a pas échappé. Si ce n'est que, contrairement à la plupart des imprimeries, le spécialiste du marquage à froid de Turnhout a opté pour le bond en avant. Avec son investissement dans une nouvelle presse Koenig & Bauer, il vise désormais les applications de carton pliant pour emballages alimentaires.

Claus Bolza-Schünemann, CEO de Koenig & Bauer et aussi président du conseil consultatif de la Drupa, n'a pas tourné autour du pot pour son mot d'ouverture de la Virtual Drupa: "J'apprécie tous les efforts qui ont été faits pour que cet évènement spécial soit un succès. Mais pour le dire franchement, qu'est-ce que le bruit des machines va me manquer. Tout comme l'odeur de l'encre et du papier, les visages ravis des visiteurs et des exposants, les échanges d'idées et la recherche permanente de nouvelles solutions."

Les secteurs les plus divers recourent depuis des années à différentes techniques d'impression pour la fabrication de surfaces fonctionnelles ou décoratives. Après la sérigraphie, l'offset et l'héliogravure, l'impression numérique est aussi utilisée à cette fin depuis la dernière décennie. Le jet d'encre a ainsi créé un espace propice à l'émergence d'innovations en matière de matériaux et de logiciels de création.

Les secteurs les plus divers recourent depuis des années à différentes techniques d'impression pour la fabrication de surfaces fonctionnelles ou décoratives. Après la sérigraphie, l'offset et l'héliogravure, l'impression numérique est aussi utilisée à cette fin depuis la dernière décennie. Le jet d'encre a ainsi créé un espace propice à l'émergence d'innovations en matière de matériaux et de logiciels de création.

La crise du coronavirus laisse aussi des traces dans les résultats de Koenig & Bauer. Le constructeur de presses d'imprimerie a vu son chiffre d'affaires reculer de plus de 17 % en 2020, à 1 milliard d'euros. L'EBIT a lui aussi basculé dans le rouge, avec -68 millions d'euros contre un bénéfice de 70 millions un an plus tôt.

Prévue du 20 au 23 avril, l'édition virtuelle de la Drupa commence à prendre forme. Une centaine d'exposants se sont inscrits jusqu'ici, mais un certain nombre de grands noms continuent de manquer à l'appel.

Wifac fait savoir que Grafische Groep Matthys, spécialiste de la dorure à froid, et Ducaju, expert en emballages, ont jeté leur dévolu sur une nouvelle presse de Koenig & Bauer. Les deux machines Koenig & Bauer sont les premières de type X à être installées au Benelux.

"Il n'existe actuellement pas d'alternatives réelles au salon traditionnel pour les fabricants. À côté des évènements réservés à la clientèle, les 'webinaires' sont une façon de plus en plus populaire de communiquer avec les clients et les prospects. Il est également possible d'organiser des évènements virtuels dans des cybermondes tridimensionnels comme secondlife.com, pour aller un pas plus loin que les visioconférences et les séminaires Web."

L'évolution de la demande des clients ainsi que les gains de qualité et de vitesse ont donné un coup d'accélérateur à l'impression de production des emballages. Les premières lignes d'impression et de façonnage entièrement numériques dédiées à la production des emballages verront le jour d'ici quelques années.

Koenig & Bauer et Durst Phototechnik ont signé en décembre dernier un accord de partenariat dans une coentreprise à parts égales. Ils développeront et commercialiseront conjointement des systèmes d'impression numérique en un seul passage et à base d'eau pour l'industrie du carton pliant et ondulé.