Tout sur Marco Aarnink

La commande des imprimés par Internet, ou online print, a le vent en poupe. Pendant que le Benelux connaît une croissance régulière, le chiffre d'affaires des imprimeurs en ligne allemands devrait même dépasser celui des imprimeries traditionnelles pour la première fois cette année. Le BOPE (Benelux Online Print Event), événement phare du VIGC, a dès lors tracé les grandes lignes d'un avenir prometteur - certainement pour l'imprimeur résolu à exploiter les potentialités de l'IA.

Le géant du folder Em. de Jong prend une participation minoritaire dans Print.com. Dans le mouvement inverse, l'imprimeur en ligne devient actionnaire minoritaire de l'imprimerie Kampert-Nauta, filiale d'Em. De Jong. Cette prise de participation réciproque s'inscrit dans la tendance au resserrement des liens entre entreprises de production et plates-formes en ligne. " L'objectif principal était de garantir la capacité de production ", a expliqué Marco Aarnink, directeur de Print.com.

Lors de l'évènement du VIGC qui s'est tenu le 9 mai dans une salle de conférence du Zoo d'Anvers, Bernd Zipper, dans son discours d'ouverture, a exhorté les entreprises graphiques à prendre l'e-business très au sérieux. Tous les éléments convergent pour " la tempête parfaite ". Petit résumé de quelques " keynotes ".

L'imprimerie en ligne Print.com débarque en Belgique. Son fondateur Marco Aarnink a jeté son dévolu sur la capitale : " La plupart des imprimeurs Internet visent la Belgique néerlandophone, mais nous voulons précisément desservir aussi le marché francophone et nous étendre en Europe en direction du Sud. "

L'imprimeur en ligne Print.com commence à atteindre son rythme de croisière. Environ 800 utilisateurs professionnels ont jusqu'ici adhéré à l'environnement de commande fermé de la plateforme d'impression. Venant de signer le rachat de deux entreprises sur peu de temps, son promoteur Marco Aarnink dispose désormais aussi d'une capacité de production propre dans le domaine du textile et du print & sign.

L'entrepreneur néerlandais Marco Aarnink, qui avait vendu son imprimerie en ligne Drukwerkdeal (active en Belgique sous le nom Printdeal.be) pour 24 millions d'euros à Vistaprint en 2004, fait son retour dans l'industrie graphique. Le nouveau site " Print.com " devrait ouvrir au début de l'an prochain.