Tout sur MPR&S

MPR&S (UHasselt), MEBIOS (KU Leuven) et Pack4food/U Gent préparent actuellement une nouvelle recherche devant s'étaler sur deux ans. Le feu vert de VLAIO, l'Agence flamande pour l'innovation et l'entreprise, sur laproposition de projet de cette étude portant sur l'étanchéité et l'intégrité des soudures des emballages est espéré pour le mois de juin. Objectif: réduire les pertes au niveau des matériaux, des processus et des produits tout enminimisant les impacts sociétaux et écologiques.

Aujourd'hui que l'objectif est de recycler toujours davantage d'emballages alimentaires, les plastiques monomatériaux à propriétés barrières ont la cote. Le groupe de recherche MPR&S en a ainsi fait l'objet de son dernier projet en date. Son nom: BeFORE, contraction de "Barrier FOr REcycling".

Les papiers (revêtus) peuvent-ils remplacer les plastiques d'emballage? La Belgique se montre une fois encore à la hauteur de son statut de pays-phare en lançant une étude sur ce type de matériau. Pack4Food - agissant en tant que matchmaker - MPR&S et Sirris sont les initiateurs du projet international Repac2. Deux instituts et organismes polonais ainsi que deux allemands y ont adhéré entre-temps. La recherche va durer deux ans.