Tout sur papier

Les grossistes en papeterie parviennent encore pour l'instant à maintenir le niveau de leurs livraisons aux imprimeries. Les papetiers sortent toute la voilure, eux aussi, mais ils commencent à ressentir les effets de la pandémie de coronavirus.

La Cepi, Confédération de l'industrie papetière européenne, réserve un bon accueil à la loi-climat lancée par la Commission européenne. Elle y voit un pas important dans la lutte contre le réchauffement de la planète : " Notre industrie entend apporter sa pierre à l'édifice. "

Les couleurs de la durabilité, du 'sans but lucratif', de la mode, du luxe... sont-elles celles que vous pensez ? Le papetier britannique GF Smith vient de publier un ouvrage qui cartographie les significations émotionnelles et culturelles des couleurs. Un outil utile et pratique pour accompagner les designers graphiques dans leurs projets de création.

La fédération allemande du secteur de l'imprimerie et des médias (Bundesverband Druck und Medien, BVDM) relève que " la fusion de Papier Union avec Papyrus Allemagne dans le secteur allemand de la papeterie de gros donne naissance à un poids lourd représentant environ 40 % de part de marché. " Ainsi peut-on lire sur le site Web de notre consoeur Print.de

Pour le papetier Stora Enso, le recyclage des gobelets en carton a de l'avenir. Selon des tests concluants effectués à la papeterie de Langerbrugge, ils constituent une bonne matière première pour la production de papier magazine.

Pas même un an après avoir été vendue à un fonds d'investissement suisse, la papeterie Arjowiggins Security, à Jouy-sur-Morin, a été placée en liquidation judiciaire. Les travailleurs de l'usine, qui produit du papier sécurisé pour des documents officiels, en sont à brûler les stocks pour se faire entendre.

Pour pouvoir prétendre au label, le papier doit désormais contenir au moins 70% de fibres provenant de forêts gérées durablement au lieu de 50%. Une série de produits chimiques sont aussi bannis. Les fabricants ont jusqu'au 31 décembre 2019 pour se conformer aux nouvelles règles.

Le concordat judiciaire a été accordé le 15 janvier pour les activités britanniques d'Arjowiggins dans le domaine de la pâte et des papiers fins. Le but de cette mesure est de protéger les activités du groupe papetier au Royaume-Uni contre les lourdes conséquences des difficultés actuellement traversées par Arjowiggins et Arjowiggins Graphic en France. Stoneywood Mill, en Écosse, produit la grande majorité de l'assortiment d'Arjowiggins Creative Papers.

A l'issue des audiences qui ont eu lieu le 8 janvier dernier, le tribunal de commerce de Nanterre, près de Paris, a prononcé l'ouverture d'une procédure de sauvegarde d'Arjowiggins, Arjowiggins Papers et d'Arjowiggins Creative Papers. 905 emplois sont concernés.