Tout sur Royaume-Uni

Un MBO sauve les activités d'Arjowiggins UK

Annoncé le 25 septembre dernier, le rachat par la direction (MBO) concerne Arjowiggins Fine Papers et Arjowiggins Chartham. Ce qui permet de sauvegarder 559 emplois répartis sur trois sites du Royaume-Uni.

L'Europe graphique en chiffres

Le nombre d'entreprises graphiques en Europe a baissé de 15 % en dix ans (2006-2016), à 112 000. Sur la même période, le nombre de travailleurs occupés dans le secteur a reculé de 25 % (à 625 000), tandis que le chiffre d'affaires a chuté d'un quart, à 79,5 milliards d'euros. Ainsi peut-on lire dans le rapport annuel " Intergraf Economic Report " tout fraîchement paru.

Le passeport post-Brexit coûte des emplois britanniques

La décision des autorités britanniques de faire imprimer le nouveau passeport (nécessaire après le Brexit) en dehors du Royaume-Uni conduit à la perte de 170 emplois à l'imprimerie De La Rue. Le syndicat Unite stigmatise la politique à courte vue du gouvernement.

Print.com ouvre un bureau à Bruxelles

L'imprimerie en ligne Print.com débarque en Belgique. Son fondateur Marco Aarnink a jeté son dévolu sur la capitale : " La plupart des imprimeurs Internet visent la Belgique néerlandophone, mais nous voulons précisément desservir aussi le marché francophone et nous étendre en Europe en direction du Sud. "

L'interdiction du plastique, une chance pour le papier

Fin de l'année dernière, le Conseil européen s'est mis d'accord sur une série de mesures draconiennes visant à lutter contre la pollution de l'environnement par les plastiques. L'interdiction, d'ici 2021, des pailles, touillettes à boisson et cotons-tiges, notamment, s'inscrit dans la mouvance au développement durable déjà à l'oeuvre depuis des années. Cette tendance va avoir un effet renforcé sur la manière dont les entreprises assument la responsabilité des produits qu'elles fabriquent. Nouvelles Graphiques passe en revue, dans une série d'articles, les défis - et opportunités - qu'elle entraîne pour l'industrie graphique.

Le papier au feu en signe de protestation chez Arjowiggins Security

Pas même un an après avoir été vendue à un fonds d'investissement suisse, la papeterie Arjowiggins Security, à Jouy-sur-Morin, a été placée en liquidation judiciaire. Les travailleurs de l'usine, qui produit du papier sécurisé pour des documents officiels, en sont à brûler les stocks pour se faire entendre.

Mise en redressement judiciaire d'Arjowiggins au Royaume-Uni

Le concordat judiciaire a été accordé le 15 janvier pour les activités britanniques d'Arjowiggins dans le domaine de la pâte et des papiers fins. Le but de cette mesure est de protéger les activités du groupe papetier au Royaume-Uni contre les lourdes conséquences des difficultés actuellement traversées par Arjowiggins et Arjowiggins Graphic en France. Stoneywood Mill, en Écosse, produit la grande majorité de l'assortiment d'Arjowiggins Creative Papers.