Tout sur stora enso

Le parquet de Flandre orientale a bouclé son enquête concernant les cas de légionellose relevés en 2019 à Evergem et alentours. La papeterie Langerbrugge de Stora Enso avait à l'époque été pointée du doigt comme l'origine possible de la contamination qui avait touché 32 personnes. Deux d'entre elles étaient décédées.

La Belgique pourrait bien dans les prochaines années jouer un rôle de tout premier plan dans le développement des bioplastiques destinés à l'industrie des aliments et des boissons. Stora Enso a en effet choisi son site du port de Gand pour tester un nouveau process de fabrication de FDCA (acide furane dicarboxylique). Le papetier scandinave semble croire dur comme fer aux possibilités futures de cette molécule, car il investit pas moins de 9 millions d'euros dans l'aménagement d'une usine pilote de R&D.

Lors du Carton E-Vent & Awards 2020 qui s'est tenu en ligne le 7 octobre, le premier prix a été attribué à Van Genechten Packaging, entreprise établie à Turnhout. Son emballage Roku Gin a décroché le prix général des ProCarton Awards, qui sont décernés chaque année. Autajon a remporté le Platine pour son idée d'un calendrier de l'Avent en carton en forme de maisonnette.

Pour le papetier Stora Enso, le recyclage des gobelets en carton a de l'avenir. Selon des tests concluants effectués à la papeterie de Langerbrugge, ils constituent une bonne matière première pour la production de papier magazine.

Une tour aéroréfrigérante de l'usine Stora Enso Langerbrugge est avec quasi-certitude la source de l'épidémie de légionellose qui a fait des dizaines de victimes dans la région d'Evergem, dont deux mortelles. La papeterie a rompu d'initiative le secret de l'instruction demandé par le juge.

Le papetier Stora Enso est occupé à doter son usine d'Oulu, en Finlande, d'une machine à papier dédiée à la production de kraftliner. L'autre machine du site est sortie de production. La fabrication de papier couché sans bois prendra ainsi fin chez Stora Enso en septembre 2020.