Cimpress décentralise sa structure organisationnelle

30/01/17 à 09:06 - Mise à jour à 09:05

Cimpress NV (Nasdaq : CMPR), numéro un mondial de la personnalisation de masse, a annoncé son intention de mettre en oeuvre des changements organisationnels allant dans le sens d'une forte décentralisation des activités de l'entreprise. En l'occurrence, les platesformes en ligne de Cimpress, telles que printdeal ou drukwerkdeal au Benelux, vont pouvoir se doter d'un site de production propre, alors que les achats étaient jusqu'ici centralisés auprès de l'imprimerie européenne de Vistaprint, à Venlo.

Cimpress décentralise sa structure organisationnelle

L'usine de Venlo continuera d'imprimer exclusivement pour Vistaprint. La possibilité que d'autres platesformes Cimpress en Europe produisent par elles-mêmes ou concluent des accords de coopération externes n'entraîne pas une réduction de la production à Venlo compte tenu des chiffres de croissance élevés que peut présenter le vaste marché de l'imprimé en ligne. La décentralisation des activités d'imprimerie et d'impression doit déboucher sur une plus grande flexibilité.

Extrait du communiqué de presse :

(Cette réorganisation) a pour but d'améliorer la prise en compte de la satisfaction de la clientèle et du rendement du capital investi, de simplifier la prise de décision, d'accroître la vitesse d'exécution, de continuer à développer l'encadrement général, et de préserver et libérer l'esprit d'entreprise.

Cimpress a l'intention de mettre en oeuvre ces changements pour accélérer la réalisation de sa vision, de sa stratégie et de ses objectifs à long terme, tels qu'ils ont été annoncés et qui restent inchangés. Un grand nombre d'équipes Cimpress, qui font actuellement encore partie des groupes centraux déployés à l'échelle de l'entreprise, comme la technologie, la fabrication, la logistique et d'autres fonctions opérationnelles, seront intégrées au sein de l'une des entités stratégiques ou dans les teams de management des portefeuilles de produits respectifs. Après les changements, les départements centraux de Cimpress resteront limités à recherche mondiale de sources d'approvisionnement et de fournisseurs, à une équipe technologique centrale essentiellement consacrée au déploiement de la plate-forme de personnalisation de masse, et aux services généraux essentiels. À partir de fin mars 2017, la proportion des team members Cimpress dans les entités opérationnelles passera d'à peu près 66 % en fin décembre 2016 à environ 97 %. La majorité restante des team members des activités centrales feront alors partie de l'équipe technologique centrale.

Explication du CEO, Robert Keane : " Cette décentralisation est une suite logique de notre stratégie et elle est cohérente avec la manière dont notre organisation évolue dans la poursuite de cette même stratégie. Nous employons presque 10 000 personnes sur environ 50 sites, dans plus de 30 pays répartis sur 6 continents. Nous comptons poursuivre longtemps encore sur la voie de cette croissance. Il est crucial que nous conservions notre culture de petite entreprise tout en grandissant en tant qu'organisation. Venant de Vistaprint, nous sommes devenus Cimpress, entreprise beaucoup plus grande et plus diversifiée. Nous devons de ce fait donner plus de responsabilité à nos entités opérationnelles et réduire le poids de notre organisation centrale. Les changements envisagés sont inspirés par les multiples opportunités que nous rencontrons aujourd'hui sur notre chemin, et encouragés par notre vision audacieuse qui est de renforcer encore notre position de leader mondial de la personnalisation de masse. En agissant de la sorte, nous pensons rendre Cimpress encore plus entreprenante, réactive et concurrentielle. "

Cimpress a l'intention de déplacer environ 3 000 team members des équipes centrales vers les entités opérationnelles. En outre, le champ de certaines charges et fonctions actuellement exécutées au niveau central va être réduit, ce qui entraîne la suppression d'environ 160 emplois, ou approximativement 1,6 % de l'effectif en personnel existant. Le nombre prévu d'engagements de nouveaux collaborateurs dans les domaines concernés sera revu à la baisse. Dans le cadre des changements, l'entreprise a annoncé qu'elle supprimerait les postes de quatre membres de l'équipe dirigeante de Cimpress, qui, en conséquence, quitteront l'organisation.

" Bien qu'ils soient nécessaires pour pérenniser l'avenir de Cimpress, ces changements résultent d'une décision difficile que nous n'avons pas prise à la légère ", a poursuivi Robert Keane. " Je veux exprimer mon respect, mon empathie et ma reconnaissance sincères envers chacun des collaborateurs, à tous les niveaux, qui vont quitter Cimpress des suites de ces changements survenant au sein de notre organisation. "

Cimpress a également annoncé les promotions et arrivées suivantes au comité de direction :

-Trynka Shineman, auparavant président de Vistaprint, est nommé directeur général (CEO) de Vistaprint.

-Maarten Wensveen, anciennement vice-président directeur Technologie, est nommé directeur de la technologie (CTO).

-Peter Kelly, directeur général de National Pen, rejoint l'équipe dirigeante de Cimpress.

En savoir plus sur:

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos