Heidelberg vise la croissance sur le jet d'encre

10/04/14 à 00:00 - Mise à jour à 09/04/14 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Dans un avenir où l'offset stagne, Heidelberg vise une prochaine croissance sur le jet d'encre.

Heidelberg vise la croissance sur le jet d'encre

Heidelberg revient avec ses plans de reconquête pour devenir un important fournisseur de technologie d'impression numérique. Après des rumeurs antérieures concernant le développement d'une propre presse numérique à toner liquide et l'annonce de la collaboration avec Landa Corporation à la drupa, il semble que le fabricant de presse allemand désire à présent se développer dans le jet d'encre.

La technologie ne devrait désormais plus avoir de secret aux yeux d'Heidelberg, il pourrait aussi y avoir des accords de coopération avec de bons partenaires technologiques.

Le CEO Gerold Linzbach considère le jet d'encre comme un moteur pour de nouvelles sources de revenus. Le fait est qu'en effet le marché des presses offset stagne. Ce qui incite l'entreprise à adapter ses structures organisationnelles où le nombre de collaborateurs a diminué de 20.000 à 13.000.

Via le jet d'encre, Heidelberg prend pied dans de nouveaux secteurs. Avec le produit familial Jetmaster, des objets 3D peuvent être imprimés. L'imprimerie en ligne allemande Flyer Alarm a commandé un tel système d'imprimante UV pour personnaliser des ballons de foot et paiera Heidelberg par ballon de football imprimé.

Le placement des têtes d'impression UV de Fujifilm sur une presse flexo UV Gallus ECS340 est aussi en cours d'élaboration. La première installation d'une telle presse à laize étroite est planifiée pour cette automne et les livraisons commerciales à partir de début 2015.

Pour le produit le plus important, il faudra attendre un peu plus longtemps. Il s'agit de la presse B1 munie de têtes d'impression Samba de Fujifilm, qui sont déjà utilisées sur la JetPress 720 de Fujifilm. La machine Heidelberg pourra projeter six couleurs et utilisera des encres à base d'eau. La presse est conçue pour des imprimeries commerciales et des imprimeries d'emballages avec des tirages entre 250 et 2500 feuilles. Elle devrait être meilleur marché que les autres technologies pour la production de 1000 tirages. La date de lancement est prévue 'dans les cinq ans'. Peut-être à la drupa 2016?

En savoir plus sur:

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos