Kodak ne vend plus son activité jet d'encre

18/04/17 à 11:27 - Mise à jour à 11:31

Le constructeur américain va finalement conserver sa presse jet d'encre Prosper. La filiale dédiée à l'impression jet d'encre était en effet à vendre depuis mars 2016.

Kodak ne vend plus son activité jet d'encre

Suite à un examen approfondi de la gestion des opérations commerciales et après des discussions avec les acheteurs potentiels, Kodak a décidé de ne plus céder sa Prosper.

Jeff Clarke, directeur général de Kodak, explique dans un communiqué : " C'est une décision pragmatique compte tenu des améliorations apportées à l'entreprise et des offres reçues. "

Sur l'année 2016, la Prosper a connu une augmentation des revenus de 40%. " Cette année, nous nous attendons à ce que notre division des systèmes jet d'encre professionnels (EISD) soit rentable, y compris notre investissement UltraStream de prochaine génération. "

Kodak continuera d'investir dans le programme UltraStream, la nouvelle génération de la gamme Prosper. Le constructeur a déjà reçu des lettres d'intention et 17 entreprises vont commencer à tester cette technologie. Parmi ces entreprises, on retrouve notamment GOSS China, Uteco, Mitsubishi Heavy Industries Printing & Packaging Machinery (MHI-PPM), etc. Kodak ambitionne de commercialiser la technologie UltraStream en 2019.

David Bullwinkle, directeur financier de Kodak, dit à propos du processus de vente : " Un fort intérêt pour l'entreprise et la technologie a été manifesté tout au long du processus. Bien que nous ayons eu plusieurs offres, les contreparties n'ont pas reflété la valeur de l'entreprise aujourd'hui. "