L'industrie graphique allemande de nouveau en croissance

23/07/12 à 00:00 - Mise à jour à 22/07/12 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Pour la première fois depuis des années, l'industrie graphique allemande a renoué avec la croissance l'an dernier. La hausse, de 0,2 %, du chiffre d'affaires est peut-être très modeste, mais la fédération professionnelle BVDM s'attend aussi à une progression pour cette année.

L'industrie graphique allemande de nouveau en croissance

Au total, le secteur graphique chez nos voisins d'outre-Rhin a généré un CA de 20 729 milliards d'euros. On notera que la part des exportations s'y est réduite de 2,2 %, ce qui donne à penser que l'économie allemande est le principal moteur de la reprise. Une analyse d'ailleurs confirmée dans les chiffres (hausse de 3 % du produit intérieur brut).

En outre, le chiffre d'affaires par travailleur a progressé, de 165 305 à 173 210 euros. Une évolution somme toute logique, car cette hausse légère du CA total de la branche a été réalisée avec un effectif en réduction de 2,7 % (il reste 154 524 travailleurs), dans 3 % en moins d'entreprises (il en reste 9 746). On remarquera également que le nombre d'entreprises diminue dans toutes les catégories d'effectif, à l'exception de la tranche employant de 100 à 499 personnes.

On en comptait 273 l'an passé, ce qui est 1,5 % de plus que l'année précédente. Assez bizarrement, la catégorie inférieure (de 50 à 99 travailleurs) est la seule qui ait vu son effectif augmenter, de 1,8 % pour être précis.

La BVDM s'attend à une légère progression pour cette année encore, surtout alimentée par la hausse de la publicité relative aux grands événements sportifs. En y ajoutant l'impulsion espérée de la Drupa, la BVDM table sur au moins 1,5 % de croissance pour 2012. Une perspective optimiste, au regard du 1 % attendu pour l'ensemble de l'économie allemande. En tout état de cause, le secteur graphique au premier trimestre a affiché le score impressionnant de 0,0 %...

Source : Graficus (NL) et Deutscher Drucker (D).

En savoir plus sur: