L'Ipex, c'est de nouveau demain

30/10/17 à 10:09 - Mise à jour à 10:08

L'Ipex tente de se replacer sur la carte. À défaut de viser le podium mondial, le salon espère redevenir l'événement numéro un pour le monde anglophone.

L'Ipex, c'est de nouveau demain

L'Ipex a connu son âge d'or en Europe comme salon international en alternance avec le grand rendez-vous planétaire qu'est la Drupa. Après la malheureuse édition londonienne de 2014, il retrouve ses marques au NEC, le hall d'exposition de Birmingham. Le choix de ce lieu familier est un élément de la stratégie visant à insuffler une nouvelle vie à la marque Ipex. L'Ipex est l'une des plus anciennes foires commerciales au monde ; son histoire remonte à 1880. Selon un porte-parole de l'organisation : " Londres est l'endroit approprié pour un rayonnement international, mais à présent que notre groupe-cible est le Royaume-Uni, le NEC constitue le meilleur choix. " L'édition de 2014 à Londres s'était tristement illustrée par la défection des principaux constructeurs, dont Heidelberg, HP et Xerox.

L'Ipex 2017 occupe un seul hall, qui accueillera environ 130 exposants. Un volet étendu de séminaires est prévu. Dscoop, le groupe d'utilisateurs HP Indigo, s'y est donné rendez-vous et organise également des séminaires. Les organisateurs espèrent 20 000 visiteurs. Le salon commence le 31 octobre et se prolonge jusqu'au 3 novembre.