Même Xeikon voit maintenant des opportunités dans le jet d'encre

03/04/17 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

La semaine dernière, Xeikon a attendu quelque 1.000 visiteurs à l'occasion de son événement de quatre jours 'Xeikon Café' à Lierre. La plus grande surprise pour les visiteurs qui ont été présents n'a pas concerné le dévoilement d'une nouvelle presse numérique d'étiquettes, mais bien la machine 'PX3000' entièrement basée sur la technologie jet d'encre.

Même Xeikon voit maintenant des opportunités dans le jet d'encre

Le pionnier de la technologie d'impression numérique à base de toner sec - le nom Xeikon est une combinaison du mot grec 'xeros' (sec) et 'eikon' (image) - va franchir une nouvelle étape après près de 25 ans. Selon le responsable marketing Filip Weymans, le toner sec et le jet d'encre UV sont "des technologies complémentaires" qui répondent à des parties spécifiques du marché de l'étiquette: "La technologie jet d'encre est prête et le marché est prêt." En offrant les deux techniques, le client peut choisir la meilleure solution en fonction du produit final souhaité.

La machine PX3000 est équipée de têtes jet d'encre drop-on-demand de 600 dpi de Kyocera. Aucune information n'a été livrée à propos de qui construit la machine sur les spécifications de Xeikon et de qui produit les encres UV. La presse de cinq couleurs a une largeur de laize de 330 mm maximum et une vitesse maximale de 50 mètres par minute en CMJN avec blanc. Elle est pilotée par le flux de Xeikon X-800. Cette offre jet d'encre qui intègre le hardware, l'encre et le logiciel a été présentée par Xeikon sous le nom 'Panther'. Les premiers essais sur le terrain vont bientôt commencer et la vente démarrera officiellement à LabelExpo 2017 (du 25 au 28 septembre inclus à Bruxelles).