Greenpeace met fin à son adhésion au FSC

16/04/18 à 10:02 - Mise à jour à 10:01

Greenpeace met fin à son adhésion au FSC

Greenpeace met fin à son adhésion au FSC

Tout en continuant de penser que les principes directeurs du FSC sont " respectables ", Greenpeace considère que le Conseil se focalise avant tout sur l'établissement d'un standard pour l'exploitation commerciale des forêts. Greenpeace est d'avis que le FSC doit apporter des améliorations par lesquelles une protection à grande échelle des forêts puisse être garantie. " Greenpeace reproche par ailleurs son manque de transparence au FSC en tant qu'organisme : " Un système de certification pour la gestion forestière devrait au minimum rendre les cartes des territoires certifiés et les rapports d'audit publiquement accessibles à des tiers afin qu'ils puissent les vérifier. Ni le FSC ni aucun autre système de certification pour la gestion durable des forêts ne publie de telles informations. "

Dans une réaction, le FSC dit regretter la décision de Greenpeace International, mais la respecter : " Le FSC pense toutefois que la recherche légitime d'une protection maximale des forêts ne suffit pas en soi pour assurer leur protection et leur préservation effectives. Une gestion responsable des forêts (idem pour l'utilisation du bois) constitue un élément indissociable d'une stratégie visant la préservation des forêts sur le long terme. "

Les bureaux locaux de Greenpeace ont toute liberté pour réenvisager leur propre adhésion au FSC. La branche néerlandaise fait savoir qu'elle met elle aussi fin à sa participation au FSC. Greenpeace Belgique rappelle n'avoir jamais été membre du FSC : " Un éventuel réexamen de cette adhésion à la suite de la décision récente de Greenpeace International n'est donc pas pour nous à l'ordre du jour. "