Domino a une solide réputation en tant que développeur et fabricant de systèmes de codage et de marquage et de systèmes d'impression numérique pouvant être montés sur des lignes d'affranchissement ou des presses d'impression. Le fabricant anglais a aussi des presses jet d'encre pour étiquettes dans son programme. Brother dit que la base de clients dans le marché du codage et les activités de Domino dans l'industrie graphique sont à la base de l'acquisition.

La marque Domino et le management, avec Nigel Bond en tant que CEO, ne changent pas. Domino devient une division indépendante de Brother Industries.

Domino emploie 2600 personnes à travers le monde. L'entreprise possède des usines en Chine, Inde, Allemagne, Suède, Suisse, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.