Kodak vend sa division Flexo d'emballage

20/08/18 à 10:44 - Mise à jour à 10:42

Kodak vend sa division Flexographic Packaging (FPD) pour apurer des dettes en souffrance et refinancer un emprunt.

Kodak vend sa division Flexo d'emballage

La division Emballages souples produit les imageuses de flexographie Flexcel NX, y compris les plaques et les consommables. Elle emploie 300 personnes et vient de réaliser un chiffre d'affaires en hausse de 9 % par rapport à la même période de l'an dernier.

Kodak dit vouloir continuer à investir dans FPD pendant le processus de vente en augmentant la capacité de production, en développant des technologies de pointe et en engageant du personnel pour répondre aux besoins du client.

Dans les résultats de Kodak clos au 30 juin, le volume pour les plaques Flexcel NX avait progressé de 8 % par rapport à l'année antérieure. Ce chiffre n'a été dépassé que par celui de la croissance des plaques offset sans développement Sonora (+ 19 % en volume).

Les résultats opérationnels de Kodak ont baissé par rapport au deuxième trimestre de 2017 et ils atteignent 372 millions USD, en recul de 9 millions USD par rapport aux 381 millions USD antérieurs.

L'entreprise a rapporté pour le deuxième trimestre un bénéfice net selon GAAP de 4 millions USD et un EBITDA opérationnel de 9 millions USD, en baisse de 3 millions USD par rapport au deuxième trimestre de 2017.

Kodak attribue cette baisse à l'impact négatif des coûts de l'aluminium, lequel a représenté 7 millions USD en glissement annuel.

Jeff Clarke, le CEO de Kodak, a déclaré : " Une formidable occasion se présente de débloquer de la valeur pour les actionnaires, vu l'intérêt marqué que nous avons reçu pour la division Flexographic Packaging."

Kodak a dit son intention de continuer de se concentrer sur les domaines de croissance avérés, comme les plaques sans traitement Sonora, le jet d'encre, les logiciels de flux de production et les licences de marque.