Selon le constructeur allemand Manroland Web System et l'Américain Goss International, la société qui émergera de la fusion bénéficiera de l'empreinte géographique complémentaire des deux constructeurs, créera de vastes synergies, assurera une viabilité à long terme et fournira des solutions axées sur la valeur, en particulier dans le domaine des services après-vente. La nouvelle entité sera un partenaire commercial solide pour toutes les presses rotatives au niveau international.

La fusion devrait être achevée d'ici le milieu de 2018, sous réserve de l'approbation réglementaire. La filiale Contiweb de Goss International, qui fabrique et développe des sécheurs et dérouleurs pour presses offset rotatives et numériques, ne fait pas partie de cette transaction. Les actionnaires actuels de Manroland, Possehl Group (Lüberck), et Goss, American Industrial Partners, resteront copropriétaires de la société fusionnée.