Shinwa Factory imprime sur papier et carton et réalise un chiffre d'affaires d'environ 26,5 millions d'euros. L'Impremia NS40 est une presse numérique de format B1 construite sur un châssis Komori et qui met en oeuvre la technologie nanographique à jet d'encre de Landa.

L'Impremia NS40 avait été présentée en tant qu'étude conceptuelle à la drupa 2016. Sa commercialisation est prévue pour 2020. L'Impremia imprime 6 500 pages/heure, est disponible avec 4 à 7 couleurs d'encre et dispose d'un groupe vernisseur intégré. Elle accepte des formats de feuille jusqu'à 750 x 1 050 mm, sur 0,06 à 0,8 mm d'épaisseur.

L'une des exigences de Shinwa Factory était que la machine soit en mesure d'enchaîner rapidement un grand nombre de petits tirages d'emballages. Environ 40 % des commandes d'impression de l'imprimeur japonais font moins de 2 000 feuilles. Autre critère, la méthode de travail adoptée devait réduire le nombre d'étapes manuelles et diminuer les coûts pour la production d'éléments de signalétique et de PLV, principale activité de l'imprimeur.

Plus près de chez nous, Cassochrome, le spécialiste du livre d'art de Waregem, a signé à la drupa une " lettre d'intention " relative à l'achat d'une Komori Impremia NS40. Nous écrivions à l'époque que Cassochrome devenait ainsi l'un des trois imprimeurs européens à avoir opté pour la NS40 - ils étaient alors neuf en tout dans le monde (juin 2016). Leur presse nanographique allait toutefois se faire attendre encore un certain temps. Une phase d'essai devait d'abord être bouclée en 2017, en collaboration avec Landa, après quoi la livraison des machines devait commencer au printemps 2018. La NS40 était annoncée en quatre couleurs, plus une version sept couleurs, avec ou sans vernis, selon les desiderata. La NS440 recto verso devait se décliner dans les mêmes variantes.

Le lancement sur le marché n'a toutefois cessé d'être reporté depuis. On attend à présent la drupa 2020.