Tout sur États-Unis

Tendances en finition - Des youtubeuses et instagrammeuses qui font appel à l'imprimé ? Étonnant, non ? Elles aussi pourtant ont besoin de " print on demand ". Que ce soit pour des emballages ou pour des accessoires de maison personnalisés, le nombre croissant des possibilités offertes par le numérique - et la vente par le canal d'Internet n'est pas la moindre - n'est pas sans répercussion sur l'évolution de l'imprimé. Lors des " Buchbindertagen " (Journées des relieurs), le professeur Volker Jansen a passé en revue les principales tendances.

Le report de la Drupa à avril 2021 pour cause de pandémie de coronavirus donne l'occasion aux exposants de reconsidérer leur participation. En tout état de cause, deux participants en ont d'ores et déjà tiré les conclusions : Xerox et Bobst ne viendront pas l'année prochaine à Düsseldorf.

Cet article est paru plus tôt en pleine période de crise du coronavirus dans le magazine soeur M&C. Pour faire face à l'épidémie de coronavirus, les Belges ont reçu comme instruction nationale de rester à la maison. Conséquence dans le paysage urbain : les annonceurs ont aussi déserté.

Reynders Pharmaceutical Labels et le fabricant d'encres Sicpa ont lancé, avec Quazar, une solution anticontrefaçon unique pour les emballages de médicaments. Celle-ci repose sur l'utilisation d'une encre d'un genre particulier et sur l'impression sur l'emballage de deux images choisies. L'une est visible quand on regarde celui-ci de face et l'autre apparaît lorsqu'on l'incline.

Reynders Pharmaceutical Labels et le fabricant d'encres Sicpa ont lancé, avec Quazar, une solution anticontrefaçon unique pour les emballages de médicaments. Celle-ci repose sur l'utilisation d'une encre d'un genre particulier et sur l'impression sur l'emballage de deux images choisies. L'une est visible quand on regarde celui-ci de face et l'autre apparaît lorsqu'on l'incline.

Fêtes patronales, événements populaires et traditions judéo-chrétiennes sont source de nombreuses campagnes commerciales. En plus des fêtes traditionnelles, nous avons sélectionné une série de dates devenues populaires ou importantes pour le marketing. Organisez-vous à temps.

Pour les neuf premiers mois de son exercice 2019/20 (du 1er avril au 31 décembre 2019), Heidelberger Druckmaschinen AG (Heidelberg) a enregistré une évolution stable de son chiffre d'affaires total et de ses rentrées de commandes. Le chiffre de vente et le bénéfice d'exploitation ont toutefois baissé au T3 dans un environnement de marché qui reste difficile.

Dans pratiquement tous les secteurs, la demande évolue dans le sens d'une fabrication de produits personnalisés en quantités toujours moindres. Beaucoup d'entreprises graphiques vont dès lors devoir faire des choix en 2020. Ce qui requiert un changement de mentalité que RPI a opéré voici déjà des années. Cette entreprise d'Eindhoven s'est ainsi spécialisée dans la customi-sation de masse appliquée à la production de livres. Elle observe en même temps une hausse de la demande de tous types d'autres articles personnalisés. " En fait, ce n'est jamais qu'une question de bon sens. "

Fêtes patronales, événements populaires et traditions judéo-chrétiennes sont source de nombreuses campagnes commerciales. En plus des fêtes traditionnelles, nous avons sélectionné une série de dates devenues populaires ou importantes pour le marketing. Organisez-vous à temps.

Une nouvelle année débordante de promesses (pour la Drupa) vient de commencer. Les chefs d'entreprises graphiques portent un regard plein d'entrain sur ce qui les attend en 2020. Et inévitablement, ils se remémorent l'année 2019. Qu'ont-ils retenu de la petite et grande actualité qui a jalonné le cours du secteur ? Complétez les 19 titres des brèves de nos newsletters NG Express de l'an dernier et voyons si votre mémoire vous est fidèle.

La saga Xerox-HP se poursuit. Xerox a d'ores et déjà sécurisé 24 milliards de dollars auprès de différentes banques en vue de financer l'acquisition, mais HP continue de snober une offre jugée sous-évaluée.

Agfa a trouvé acquéreur pour une partie de ses activités Healthcare IT. La société italienne Dedalus, active à l'international dans le secteur de l'informatique de santé, est prête à mettre 975 millions d'euros sur la table. Christian Reinaudo, CEO du groupe Agfa-Gevaert, parle d'une " nouvelle étape dans le processus de transformation ".

Heidelberg se défait de sa filiale Hi-Tech Coatings et arrête de facto la production de vernis pour imprimés d'emballage. Le constructeur avait acquis en 2008 cette entreprise qui possède des sites de production en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas et aux États-Unis, afin d'étendre son propre assortiment de consommables Saphira.