Si les étiquettes de vins ne doivent pas nécessairement présenter une résistance chimique, les étiquettes industrielles ne peuvent absolument pas déroger à cette règle. Les étiquettes pharmaceutiques quant à elles requièrent une impression plus fine, tandis que les étiquettes alimentaires doivent garantir l'innocuité alimentaire. Il n'existe aucune technologie d'impression numérique universelle, et le meilleur choix pour un projet d'étiquette donnée dépend de l'application.