Tout sur Xeikon

Les constructeurs qui allouent des budgets colossaux (plusieurs millions d'euros) pour présenter leurs machines lors du salon Drupa, prévu initialement en juin 2020, s'interrogent sur la stratégie à adopter lors de l'édition reportée en avril 2021.

Début mars, HP Indigo et Heidelberg, parmi d'autres, ont dû changer leur fusil d'épaule et remplacer leurs rassemblements " pré-Drupa " par des présentations en ligne - en étant toujours persuadés à ce moment-là que la Drupa se tiendrait en juin. La décision prise entre-temps de reporter le salon quadriennal à l'an prochain pour cause de coronavirus n'a pas empêché Xeikon, fin mars, de dévoiler au monde sa principale nouveauté pour la Drupa : la nouvelle et déjà cinquième génération de technologie à poudre de toner, baptisée Sirius.

Innovation et disruption. Une nouveauté éclipse l'autre. Tous les quatre ans, la Drupa nourrit les plus folles espérances. Mais qu'advient-il au final de ces démonstrations de haute technologie, annonces de lancement et développements promis ? Le soufflé retombe bien souvent - ce qui peut avoir des conséquences sur la concrétisation de vos plans d'avenir.

Une nouvelle année débordante de promesses (pour la Drupa) vient de commencer. Les chefs d'entreprises graphiques portent un regard plein d'entrain sur ce qui les attend en 2020. Et inévitablement, ils se remémorent l'année 2019. Qu'ont-ils retenu de la petite et grande actualité qui a jalonné le cours du secteur ? Complétez les 19 titres des brèves de nos newsletters NG Express de l'an dernier et voyons si votre mémoire vous est fidèle.

L'impression offset inspire les développements dans l'impression numérique. Mais l'heure de la presse numérique universelle capable d'absorber tous types de volumes et d'applications avec la qualité de l'offset et à moindre coût n'a pas encore sonné. Alors pour le moment, il reste à faire le bon choix parmi toutes les technologies numériques existantes en termes de qualité, coût et application.

Labelexpo Europe, plus grand évènement mondial de l'industrie de l'étiquette, vient de fermer les portes de sa 40e édition. Les visiteurs ont accouru fin septembre des quatre coins du monde dans le but de s'informer auprès des plus de 693 exposants répartis sur les 9 Palais de Brussels Expo. Tendance importante : les technologies conventionnelles et numériques coexistent désormais en harmonie.

Labelexpo Europe, grand-messe bisannuelle du secteur de l'étiquette, tient une nouvelle édition en 2019. Véritable baromètre, le salon fait l'inventaire des dernières nouveautés en matière de techniques, matériaux et applications. Le visiteur intéressé dispose de quatre jours pour s'informer sur le monde de l'étiquette, et par extension, celui de l'emballage. Ce qui suit est un aperçu succinct mais représentatif de ce que les exposants auront à montrer dans le domaine des techniques d'impression conventionnelles et numériques, mais aussi des logiciels et des outils d'automatisation.

Labelexpo est un salon complet qui présente tout ce qui tourne autour de l'étiquette. Les annonces de quelquesuns des producteurs le démontrent.

2019 était initialement destinée à devenir une année Drupa. Le projet a toutefois capoté au tout dernier moment. Tant mieux, vous avez ainsi un peu plus de temps pour bien vous préparer à 2020 - prochaine année Drupa.