La pression sur les marges bénéficiaires s'accroît encore : 45 % signalent une baisse de leur bénéfice, contre une hausse pour 35 % seulement. Ces chiffres ont été rapportés par le fédération allemande du secteur de l'imprimerie et des médias BVDM, qui constate par ailleurs que : "Plus les entreprises sont grandes, plus l'évolution a été négative."

Avec des exceptions tout de même : une croissance de chiffre d'affaires supérieure à la moyenne a été relevée du côté des emballages, des étiquettes et du grand format. Les entreprises actives dans ce dernier segment ont également vu leur bénéfice augmenter.

Les entreprises ont fait face à une forte hausse de coûts en 2018 : neuf sur dix (93 %) ont dû composer avec un papier plus cher. Huit sur dix (78 %) ont vu leurs charges de transport s'alourdir. L'augmentation des coûts-fournisseurs est considérée comme faisant partie des plus gros risques commerciaux pour 2019. Du fait de la pression concurrentielle persistante, beaucoup ne peuvent pas répercuter ces augmentations sur leurs clients, note la BVDM.

Une majorité écrasante des entreprises graphiques conservent toutefois la volonté d'investir cette année. La priorité va au logiciel : 43 % prévoient d'y consacrer davantage de moyens tandis que les dépenses devraient rester au niveau de 2018 pour 50 % d'entre elles.