DIC Corporation va débourser 1,15 milliard d'euros pour s'offrir la division de BASF. La transaction devrait être finalisée au quatrième trimestre 2020, selon les parties. La transaction doit encore recevoir l'aval des autorités de concurrence compétentes.

Les pigments ne font pas partie du coeur de métier stratégique de BASF, contrairement à DIC Corporation, propriétaire notamment du fabricant d'encres Sun Chemical.

DIC est une entreprise japonaise cotée en bourse qui compte environ 20 000 salariés dans le monde. Elle a été fondée en 1908 et a son siège à Tokyo. Active dans plus de 60 pays, elle a généré un chiffre d'affaires d'environ 800 milliards de yens en 2018 (6,8 milliards d'euros). Le groupe japonais opère dans trois segments : Packaging & Graphics, Functional Products et Color & Display.

L'acquisition des activités pigments de BASF a également pour but de renforcer la position de DIC parmi les principaux producteurs de pigments au monde.