L'avenir d'Helio Charleroi incertain après la faillite

08/02/19 à 12:35 - Mise à jour à 12:35

Une semaine après l'annonce de l'aveu de faillite de l'imprimerie Helio Charleroi, l'avenir pour l'entreprise reste incertain. Le curateur aurait été approché par des candidats à la reprise. Une possible concertation entre la Région wallonne et les syndicats était également inscrite à l'agenda de ce vendredi.

L'avenir d'Helio Charleroi incertain après la faillite

Selon le communiqué de la RTBF, le curateur Pierre-Emmanuel Cornil se veut prudent sur l'intérêt manifesté et les possibles intentions : " Il n'est pas rare dans ce genre de dossier de voir de simples curieux qui se présentent juste pour recueillir des informations sur l'entreprise. " Marc Moreau, permanent syndical CSC, appelle également de ses voeux un candidat sérieux, de préférence issu du secteur de l'imprimerie : " Il y a sur le site deux rotatives de pointe parmi les plus performantes au monde. Si on a un repreneur qui arrive avec un portefeuille de clients, ça peut être intéressant. "La RTBF fait également savoir qu'une réunion est prévue ce vendredi entre la Région wallonne et les syndicats concernant son éventuelle implication dans une possible reprise.

Vendredi matin, la maison mère Circle Media Group n'avait toujours pas réagi à une demande d'éclaircissement. Entre-temps, Helio Charleroi, qui emploie 180 salariés, a disparu de la liste de ses unités de production sur son site Web.