La première catégorie d'étiquettes est celle des autoadhésives. Celles à coller perdent du terrain par rapport aux autoadhésives et aux manchons thermorétractables. Ce qui ne les empêche pas d'afficher malgré tout un taux de croissance mondiale de +3 %. Ndlr : les étiquettes à colle humide ne sont pas représentées à Labelexpo.

180 presses hybrides (analogique + numérique) sont actuellement en service dans le monde. Les hybrides représentent de 6 à 8 % des nouvelles installations de presses. Les têtes à jet d'encre montées sur les presses analogiques ne sont pas toujours destinées à la réalisation d'impressions polychromes. Elles peuvent aussi déposer un vernis ou une dorure, ou encore du blanc ou des codages. Ndlr : les fabricants de presses analogiques ont pratiquement tous l'une ou l'autre forme de solution hybride à proposer.

Le thème de la " soutenabilité " était présent sur pratiquement tous les stands. Ndlr : chaque fabricant revendique sa propre manière d'oeuvrer en faveur de l'environnement. Implication authentique ou simple greenwashing ? La prise de conscience environnementale n'en reste pas moins une question importante pour les marques.

Un autre facteur majeur est l'automatisation, qui explique un certain retour en grâce de la flexo par rapport au numérique. On a ainsi investi davantage en flexo en 2019 qu'en digital. Ndlr : le numérique ne détient malgré tout encore qu'une part limitée du gâteau (5 à 7 % dans le meilleur des cas), mais il fournit proportionnellement plus de valeur économique. En d'autres termes, il devient possible de gagner plus avec les petits tirages.