Une surtaxe à l'importation de 25 % sera imposée sur les imprimés en feuilles volantes et les transferts (décalcomanies).

Les USA sont un partenaire commercial important de l'UE en matière d'imprimés, l'inverse étant également vrai. La balance commerciale entre les deux partenaires est neutre et plus de 50 % des échanges en matière d'imprimés concernent des livres. L'UE importe pour 928 millions d'euros de produits imprimés des États-Unis et elle exporte pour 919 millions d'euros vers ce pays (chiffres 2018).

Les deux pays ciblés - le Royaume-Uni et l'Allemagne - sont les principaux partenaires commerciaux de l'UE aux États-Unis. 70 % des produits imprimés européens exportés aux États-Unis proviennent du RU et d'Allemagne. Les droits d'importation complémentaires représenteraient en tout 14 % du total des exportations de l'UE vers les USA. En 2018, le RU et l'Allemagne ont exporté respectivement pour 487 et 158 millions d'euros d'imprimés vers les États-Unis.

Les conséquences de cette mesure pour l'Europe ne sont pas seulement économiques ; elles touchent également aux valeurs culturelles. Intergraf pense que le commerce entre l'UE et les États-Unis est un signe d'échanges culturels forts entre nos deux continents. Les livres imprimés surtout sont un vecteur essentiel de culture et d'éducation dans le monde, qu'ils soient reliés ou sous forme de feuilles volantes. Les gouvernements doivent éviter de se servir d'instruments économiques pour en limiter la circulation et l'utilisation.