Thomas Leysen, numéro un de Mediahuis, a expliqué ainsi son choix d'expansion irlandaise dans une interview au Tijd : " Nous sommes face à d'importants investissements en technologie, ce pour quoi la grandeur d'échelle est importante, aussi au-delà des frontières. Une presse d'imprimerie est un outil de production ancré dans le local, alors qu'un savoir-faire numérique est beaucoup plus facile à déployer à l'international. C'est ce que nous avons aussi l'intention de faire chez INM, qui n'est pas encore aussi avancé dans sa transformation numérique. "

INM est notamment l'éditeur de l'Irish Independent, le plus gros quotidien d'Irlande, ainsi que d'une douzaine d'hebdomadaires régionaux. Leur tirage cumulé représente environ 1,3 million d'exemplaires par semaine. La société a son siège à Dublin et elle emploie 800 collaborateurs, qui ont généré pour 2018 un chiffre d'affaires de 191 millions d'euros. INM dispose de deux imprimeries : une à Dublin et l'autre à Newry, en Irlande du Nord.

Mediahuis a fait savoir fin février avoir enregistré un " solide résultat ", avec un chiffre d'affaires consolidé de 891 millions d'euros et un bénéfice net de 28 millions. La transformation digitale tant des titres belges (dont De Standaard) que des marques d'actualités néerlandaises (comme NRC et De Telegraaf) y joue un rôle majeur : " La disposition à rémunérer le journalisme numérique augmente (...) Pas moins d'un abonné sur trois du Standaard opte à présent pour une formule numérique (avec ou sans édition du week-end en format papier). " Mediahuis poursuit également la mise en place de paywalls sur les sites d'actualités.