Lhôte était directeur de CEPI depuis 2016. Il y a déployé une stratégie d'avenir pour l'industrie, dans laquelle la transformation, rendue nécessaire par le changement climatique, et le potentiel de la bioéconomie occupent une place centrale. Son successeur Ringman, qui travaille déjà chez CEPI depuis 2005, entend poursuivre sur le chemin ainsi tracé : " La demande croissante de produits durables et recyclables accroît l'importance des produits à base de fibres dans un large spectre de secteurs. L'industrie papetière européenne va rendre cette transformation possible. "