Ce nouveau délai - le troisième obtenu par l'entreprise - porte à près d'un an la durée totale de la réorganisation judiciaire. La procédure avait en effet été entamée fin septembre 2010.