Tetra Pak entend que, d'ici 2030, tous les plastiques de ses emballages - elle a produit l'an dernier 189 milliards d'emballages alimentaires et de boissons - aient été remplacés par des matériaux renouvelables ou recyclables. Dans son rapport de développement durable présenté la semaine dernière, l'entreprise dit tendre vers des emballages entièrement recyclables. Ce qui est déjà en bonne voie : " En 2018, nous avons mis sur le marché un demi-milliard d'emballages entièrement renouvelables. "

La production industrielle des pailles en papier commencera dès que faire se peut : " Les premiers tests de marché auront lieu en 2019. " Après cet investissement de plusieurs dizaines de millions, 50 millions supplémentaires seront également investis dans les trois ans à venir dans le développement de bouchons solidarisés au récipient. Les plans de Tetra Pak rejoignent la décision du Parlement européen d'interdire les plastiques à usage unique, comme les pailles et les cotons-tiges, à partir de 2021, et d'également prendre à bras le corps la problématique des bouchons séparés.