Bernd Zipper, qui fut le premier à prendre la parole lors de l'évènement, est spécialisé dans l'e-commerce graphique avec son agence-conseil Zipcon. Il livre une analyse fine du marché. L'online print représente environ 19 % du volume d'impression total en Europe occidentale, et ce pourcentage va continuer d'augmenter. Dans la zone Allemagne-Autriche-Suisse, la croissance du e-business graphique ralentit à 3,2 % en moyenne en 2019. Le chiffre d'affaires devrait représenter 8,10 milliards d'euros (3,4 pour le B2C et 4,7 pour le B2B). Zipper prédit que le nombre d'imprimeries en Europe aura chuté à 17 000 en 2025 contre 34 000 en 2017. Ces entreprises devraient prendre l'e-business très au sérieux, vu la convergence de l'effet Amazon de l'expérience shopping en ligne, des comportements d'achat des Millennials et de la 5G, 100 fois plus rapide qu'un réseau 4G. Les conditions de la "tempête parfaite" sont en place pour booster la poursuite de la croissance du e-business graphique.

Un constat réjouissant : l'imprimé est là pour rester. Le marché global du print pèse même plus de deux fois plus lourd que celui de la pharmacie, et la personnalisation de masse offre de nouvelles possibilités", dit Zipper: "À vous d'en être partie prenante pour l'avenir."