Tout sur Febelgra

Les volumes d'exportation du secteur graphique belge ont baissé l'an dernier de plus de 17 %, de 930 millions d'euros en 2018 à 768 millions d'euros en 2019. La position exportatrice est sous forte pression, avertit Febelgra sur la base de chiffres de l'Agence du Commerce extérieur.

La semaine dernière (14-17 avril 2020), la fédération patronale Febelgra, en collaboration avec le fonds de formation GRAFOC, a sondé pour la deuxième fois le secteur graphique sur l'impact de la crise du #COVID19.

Febelgra: la crise du coronavirus dure maintenant depuis environ quatre semaines et il a beaucoup secoué l'industrie. Il est encore trop tôt pour procéder à des analyses plus détaillées, mais certaines données disponibles donnent déjà une image claire de l'impact sur l'emploi. Les chiffres ci-dessous donnent une mise à jour à la date du 7 avril 2020.

La nouvelle a été communiquée vendredi dernier, lors du " coup d'envoi " commun du VIGC et de Febelgra, évènement qui s'est tenu dans une salle de conférence de la piste de ski indoor Aspen, à Wilrijk. L'occasion de glaner aussi quelques autres infos.

Philippe Van Ongevalle, directeur général de Febelgra, dit regretter le projet de la Ville de Louvain d'introduire une vignette " OUI à la pub " à coller sur les boîtes aux lettres : " Ces initiatives individuelles vont à l'encontre de la politique de l'OVAM et du Ministre Van den Heuvel en matière d'autocollants. Nous avons dès lors pris contact avec le service compétent ainsi qu'avec le cabinet pour mettre les choses au clair. "

Quelque 500 visiteurs ont convergé jeudi dernier vers le centre De Montil à Affligem pour la troisième édition de l'évènement Get Smart de Nouvelles Graphiques. Ils ont été accueillis par une quarantaine d'exposants et un riche programme d'exposés. Les orateurs répartis sur trois scènes leur ont livré leur vision pour l'avenir.