Les deux fabricants ont annoncé que Xerox a cédé à une filiale de Fujifilm sa part de 25 % dans Fuji Xerox et sa participation de 51 % dans Xerox International Partners, joint-venture entre Xerox et Fuji Xerox.

La transaction a été validée à l'unanimité par le Conseil d'administration de Xerox et ne doit pas être soumise à l'approbation des actionnaires, selon le constructeur américain de presses numériques. Même s'il lui faut encore recueillir le feu vert des autorités de régulation japonaises, elle devrait être finalisée ce mois-ci.

Le prix de cession des actions dans Xerox devrait représenter 2,3 milliards USD, soit 2,08 milliards d'euros. Fujifilm a en outre accepté de retirer sa plainte contre Xerox, en instance depuis le rachat avorté de 2018.

Selon la firme japonaise, " Fuji Xerox " continuera d'opérer en tant qu'entreprise indépendante et d'approvisionner Xerox. Les parties négocieront sur la prolongation d'une convention de livraison de produits et de licences existante.

La nouvelle structure actionnariale de " Fuji Xerox " doit permettre à l'avenir d'accélérer la prise de décision sur un marché en mutation. Fujifilm entend, par exemple, capter de nouvelles opportunités OEM à l'échelle mondiale et renforcer son activité de solutions documentaires ", a déclaré le CEO de Fujifilm, Shigetaka Komori.

La coentreprise " Fuji Xerox ", essentiellement active sur le marché Asie-Pacifique, a été créée en 1962 et était détenue par Fujifilm et Xerox dans une proportion 75 / 25 %. " Xerox International Partners ", joint-venture entre " Fuji Xerox " et Xerox via l'activité OEM aux États-Unis et en Europe, appartenait quant à elle pour 51 % à Xerox et 49 % à Fujifilm.

Source : print.de