Poursuivant l'évolution positive du premier semestre, le chiffre d'affaires du Groupe Agfa-Gevaert a crû de 2,6 %, à 553 millions d'euros au troisième trimestre de 2019.

La marge brute du Groupe a baissé, de 31,8 % du chiffre d'affaires au troisième trimestre 2018, à 31,0 %. Les principales raisons en sont des effets de mix produits et de mix régionaux défavorables, l'impact négatif des coûts élevés de l'aluminium et l'effet dilutif lié à la consolidation du chiffre d'affaires tiré de l'alliance avec Lucky HuaGuang Graphics, le plus grand producteur de plaques d'impression en Chine.

Le Groupe Agfa-Gevaert a enregistré une perte nette de 4 millions d'euros en raison d'éléments tels que les frais de restructuration et les charges fiscales (incluant certains effets de la scission d'HealthCare IT).

À présent que l'alliance avec Lucky HuaGuang Graphics est sur les rails, la division Offset Solutions a pu réaliser une croissance de 3,6 % du chiffre d'affaires (212 millions d'euros au T3) par rapport au troisième trimestre 2018. Les effets de l'alliance devraient devenir plus visibles au fil des prochains trimestres.

La division Offset Solutions est active dans des marchés en recul structurel. L'industrie offset se caractérise par une forte baisse de la demande de technologies prépresse analogiques et une diminution des volumes de journaux et d'imprimés commerciaux. La division continue aussi de souffrir de l'érosion des prix, exacerbée par la concurrence intense.

La marge brute de la division Offset Solutions a baissé, de 24,6 % du chiffre d'affaires au troisième trimestre 2018, à 20,7 %. Ce recul est dû pour moitié à l'effet dilutif lié à la consolidation du chiffre d'affaires tiré de l'alliance avec Lucky HuaGuang Graphics. De plus, les effets défavorables des mix produits et régionaux, l'augmentation des arrêts de production en raison de la surcapacité et les coûts élevés de l'aluminium ont également eu un impact sur la marge bénéficiaire brute.

La baisse de 13,0 % du chiffre d'affaires de la division Digital Print & Chemicals (85 millions d'euros au troisième trimestre) par rapport au troisième trimestre 2018 s'explique essentiellement par l'arrêt des activités de revente de supports d'impression jet d'encre aux États-Unis. Dans le domaine du jet d'encre, les groupes de produits encres ont bien performé. Dans le domaine des équipements, les ventes ont été plus faibles, après un deuxième trimestre solide. Dans le segment Films industriels et feuilles, les gammes de papier synthétique Synaps et des supports de sécurité se sont bien comportées. La gamme Orgacon Electronic Materials du segment Electronic Print a également enregistré de bons chiffres de vente.

La marge brute de la division a baissé, de 27,1 % du chiffre d'affaires au troisième trimestre 2018, à 26,8 %.