Résultats d'Agfa-Gevaert pour le deuxième trimestre 2018

27/08/18 à 10:47 - Mise à jour à 10:45

Agfa-Gevaert annonce un chiffre d'affaires en recul de -10 % au T2 2018 par rapport au T2 2017, un bénéfice net de 6 millions d'euros et une dette financière nette de 55 millions d'euros. Agfa Graphics reste confrontée à ses défis sur le marché du prépresse.

Résultats d'Agfa-Gevaert pour le deuxième trimestre 2018

" Agfa Graphics a continué de faire face aux mêmes défis sur le marché du prépresse : recul continu des produits computer-to-film analogiques, pression concurrentielle, déclin des volumes pour les produits computer-to-plate numériques et prix de l'aluminium élevés. En conséquence de quoi nous avons annoncé en mai un programme mondial d'augmentation des prix de nos plaques d'imprimerie. Nous continuerons en outre de chercher des initiatives visant une participation active à la nécessaire consolidation du secteur ", a déclaré Christian Reinaudo, Président & CEO du Groupe Agfa-Gevaert.

Extrait du communiqué de presse :

Le chiffre d'affaires d'Agfa Graphics au T2 2018 s'inscrit en recul de -15,5 % (261 millions d'euros) par rapport à celui du T2 2017 (309 millions d'euros). Sans l'incidence d'un euro fort et la décision de mettre fin à certaines activités de revendeurs liées au prépresse aux États-Unis, la baisse du chiffre d'affaires d'Agfa Graphics est de -6,5 %.

Au mois de mai, Agfa Graphics a introduit sa nouvelle imprimante hybride Jeti Tauro H3300 LED. Le fait que les clients hésitaient à investir dans l'attente de la nouvelle machine explique partiellement le chiffre d'affaires moindre des équipements dans le segment jet d'encre. Pour le reste, le portefeuille dans le domaine des encres a évolué comme prévu. La marge brute d'Agfa Graphics a baissé, passant de 30,4 % du chiffre d'affaires au deuxième trimestre 2017, à 27,0 %, essentiellement à cause d'effets liés aux mix produit et régional et aux prix élevés de l'aluminium. L'EBITDA récurrent a atteint 12,9 millions d'euros (4,9 % du chiffre d'affaires), contre 23,0 millions d'euros (7,4 % du chiffre d'affaires) au deuxième trimestre de 2017. L'EBIT récurrent s'est établi à 7,0 millions d'euros (2,7 % du chiffre d'affaires), contre 16,9 millions d'euros (5,5 % du chiffre d'affaires).

Dans le domaine du prépresse, Agfa Graphics a lancé ses systèmes logiciels InkTune et PressTune. Ceux-ci donnent aux imprimeries le contrôle total sur l'ensemble des éléments du processus d'impression, de la consommation d'encre jusqu'à la conformité aux normes ISO et G7, ainsi qu'aux standards propres au client. Ils contribuent en outre à réduire les coûts de production. Ces systèmes font partie du programme ECO³ d'Agfa Graphics, qui vise à rendre le prépresse et l'impression plus propres, plus rentables et plus faciles à gérer et à entretenir.