Tout sur hans scheffer

L'imprimeur en ligne Helloprint, qui a son siège à Rotterdam, résiste à la crise du coronavirus grâce à une injection financière de 5 millions d'euros. Les fonds proviennent d'un consortium rassemblant le banquier attitré de l'entreprise ABN Amro et des investisseurs existants. Le management d'Helloprint y contribue également, tout comme le gouvernement néerlandais (à travers un crédit-pont Corona).

Dès le début de la crise du coronavirus, Helloprint a vu son chiffre d'affaires chuter directement de 80 %. Au point de se retrouver aujourd'hui financièrement dans le besoin. L'entreprise néerlandaise, qui fait produire tous ses imprimés par des sous-traitants, dit chercher une " solution appropriée " à ses problèmes de liquidité.