Article du magazine

Avec ses douze sites de production d'étiquettes et d'emballages souples, Optimum Group est leader du marché au Benelux. Son expertise concernant les possibilités de durabilisation des étiquettes est dès lors considérable. À partir de l'année prochaine, le groupe propose un service supplémentaire aux emballeurs: la possibilité à titre de pilote d'analyser proactivement l'utilisation qu'ils font des étiquettes dans une perspective de développement durable, conseils d'amélioration à la clé. Les 28 chargés de compte ont été spécialement formés à cet effet à l'Optimum Green Academy.

Article du magazine

Les produits de beauté Mylène ont toujours misé sur les ateliers animés par des conseillères à domicile pour toucher leur public. D'où la priorité accordée jusqu'ici au contenu plutôt qu'au contenant. Mais les temps changent, et le fabricant belge de cosmétique s'est trouvé contraint de miser davantage sur le styling et la durabilité. Ce qui n'a rien d'évident sachant que tant le législateur que le consommateur souhaitent voir figurer un nombre accru d'informations sur l'emballage.

Article du magazine

Xeikon a mis sur le marché la FEU, pour Fusion Embellishment Unit. Ce système d'ennoblissement numérique est destiné à permettre aux imprimeurs et aux transformateurs de répondre avec davantage de souplesse à la demande des marques et des designers, friands d'étiquettes toujours plus percutantes.

Article du magazine

Les Postpress Alliance Days, qui se sont tenus du 24 au 27 novembre, ont vu le lancement d'un certain nombre de nouveaux systèmes BASS de Baumann, dédiés au massicotage et à la découpe automatisés des étiquettes. Un seul opérateur suffit à desservir simultanément jusqu'à trois machines, parmi lesquelles: un massicot et une presse de découpe.

Article du magazine

The Bio Veggie Compagny, le label belge de burgers, nuggets et croquettes bio et végé, a produit à plein régime ces derniers mois. Ses ventes ont augmenté de 25% pendant la crise du coronavirus, signe d'un intérêt croissant pour les alternatives végétariennes saines. Sur le plan de l'innovation non plus, la marque n'est pas restée les bras croisés: tous les produits ont été rhabillés dans un emballage recyclable.

Article du magazine

Une tendance ne peut échapper à quiconque prête l'oreille au marché des emballages cosmétiques: ils se veulent de plus en plus souvent durables. Ce qui laisse ouverte la possibilité de différentes déclinaisons, comme des packagings rechargeables et biosourcés ou des pots et tubes en matières recyclées.

Article du magazine

Pas toujours simple de trouver le bon emballage pour un produit. Et Yun ne dira pas le contraire. L'entreprise de Niel, dans la province d'Anvers, développe et vend, dans sa gamme Yun Probiotherapy, des produits contre les affections cutanées les plus courantes réalisés à base de "bonnes bactéries". Celles-ci protègent, renforcent et réparent la couche protectrice naturelle du derme, assure Yun. Ces bactéries bénéfiques se trouvent dans des microcapsules, dont le conditionnement a été source de quelques casse-têtes. Jusqu'il y a peu.

Article du magazine

Des plastiques fabriqués à partir d'écorces d'agrumes et de déchets de l'agriculture? Ce n'est plus de la science-fiction. Nous n'en sommes certes pas encore au stade de l'application généralisée, mais les choses peuvent évoluer rapidement. Dans le cadre du projet européen Glopack, un grand nombre d'entreprises et d'instituts de recherche planchent ensemble sur une solution visant à mettre au point, à partir de cette fraction résiduelle, des barquettes moulées par injection ou thermoformées pouvant servir à emballer des denrées alimentaires.

Article du magazine

Voici cinq ans que l'entreprise néerlandaise Cumapol s'est lancée dans le "recyclage amélioré " à l'échelle du laboratoire. "En amateur", dit en plaisantant Marco Brons, directeur technique et cofondateur. Une usine pilote doit ouvrir ses portes à Emmen à la fin de l'année. La technologie CuRe va y débarrasser 20 kilos de polyester par heure de toute trace de couleur pour produire un PET "neuf", "incolore", pouvant servir à la fabrication de nouveaux emballages PET.

Article du magazine

La remise des prix de la 14e édition des Pentawards s'est déroulée en ligne. Sur les quelque 2 000 candidatures reçues cette année en provenance d'une bonne soixantaine de pays, Quatre Mains, à Maldegem, est la seule agence belge à en avoir décroché deux. Ce qui lui fait à présent 21 Pentawards à aligner "sur sa cheminée".

Article du magazine

La COVID-19 n'a fait qu'accentuer la demande de robots collaborants. Telle est la conclusion d'Universal Robots. "Les cobots offrent une grande flexibilité de mise en oeuvre pour un retour d'investissement rapide et ils aident automatiquement à améliorer la distanciation physique entre les gens. Ils occupent en outre moins d'espace au sol que des robots palettiseurs classiques."

Article du magazine

Des résultats impressionnants, une vision audacieuse, une saine gouvernance, une ambition internationale et un engagement centré sur le travail d'équipe: telles sont les cinq conditions à remplir pour être élue "Entreprise de l'année". Côté flamand, le millésime 2020 de ce titre envié pourrait bien revenir à un acteur du secteur de l'emballage. L'un des quatre finalistes est en effet Abriso-Jiffy, qui, du "suiveur" qu'il était voici huit ans, a su se métamorphoser en "faiseur de tendances" à l'échelle européenne.

Article du magazine

Lors du Carton E-Vent & Awards 2020 qui s'est tenu en ligne le 7 octobre, le premier prix a été attribué à Van Genechten Packaging, entreprise établie à Turnhout. Son emballage Roku Gin a décroché le prix général des ProCarton Awards, qui sont décernés chaque année. Autajon a remporté le Platine pour son idée d'un calendrier de l'Avent en carton en forme de maisonnette.

Article du magazine

Alfa Shirt, à Oostkamp, est une entreprise spécialisée dans l'impression numérique industrielle sur textile. Elle vend également des vêtements. Son équipement: une imprimante textile rapide Aeoon et une Kornit. La procédure de devisage axée sur une meilleure expérience client a été mise au point à l'aide d'un logiciel d'automatisation du marketing développé en interne. L'automatisation des flux de travail partout où elle est possible assure une production efficace et prévisible..

Article du magazine

En avril 2020, l'association italienne Acimga a organisé le webinaire ROTO4ALL, dédié à l'héliogravure. Parmi les orateurs, Elisabetta Bottazzoli, Responsable du développement durable et de l'économie circulaire, est intervenue pour parler des normes internationales et des opportunités à saisir. Son discours peut inspirer le secteur de l'impression en général.