Article du magazine

Le processus d'innovation aura pris plus de sept années, mais la technologie Flux d'Antilope De Bie est aujourd'hui au point. Grâce à ce procédé, l'imprimerie familiale parvient à gommer les écarts qualitatifs entre les papiers couchés et les non-couchés. Une première mondiale, assure Bart De Bie, CEO d'Antilope De Bie.

Article du magazine

Il s'en passe des choses dans le secteur des médias et du marketing. La frontière entre médias offline et online est à redéfinir, le positionnement des agences devient de plus en plus flou, la jeune génération pense digital et les enjeux climatiques préoccupent les annonceurs. Quel impact sur le secteur des médias et des agences?

Article du magazine

Il y a un an, l'imprimerie beaumontoise Lebrun a opéré un important tournant stratégique en se positionnant en tant qu'agence de communication à 360°. Après avoir dépoussiéré son image grâce à un rebranding moderne et une importante campagne de communication, l'entreprise de la famille Lebrun récolte aujourd'hui les fruits de sa transformation.

Article du magazine

Trois milliards d'emballages en carton ondulé par an rien que pour DS Smith Packaging France. Une quantité astronomique qui fait de l'impression flexographique un procédé de premier plan pour le groupe britannique DS Smith. Mais face à la demande croissante pour des séries plus courtes et des changements graphiques fréquents, les technologies d'impression numérique deviennent aussi incontournables.

Article du magazine

Fondée en 2015, Packaging4Professionnals applique à la production de boîtes pliantes et de coffrets le système du lean manufacturing. Un système agile qui a permis à l'entreprise de traverser ces dernières années avec relativement d'aisance malgré la crise sanitaire et les pénuries de matières premières. Pour le CEO, c'est dans l'ADN de l'entreprise d'être préparé à affronter ce type de contraintes. À présent, l'entreprise à croissance rapide est assez mature pour envisager des filiales à l'international.

Article du magazine

Le constructeur allemand de machines de fabrication d'emballages et de couverturières Kolbus organisait ses journées portes ouvertes du 11 au 13 mai. Les emballeurs, producteurs de livres et journalistes de la presse spécialisée avaient fait le déplacement à Rahden pour s'informer sur la kyrielle de nouveaux équipements exposés sur place en pleine action. "Nous fabriquons de superbes machines, mais nous le montrons pas assez", dit Nicolaas De Schryver, directeur général de Kolbus pour la Belgique, le Luxembourg et la France. Et De Schryver parle en connaissance de cause ; il est le rejeton d'une ancienne lignée de brocheurs.