Article du magazine

Tendances en finition - Des youtubeuses et instagrammeuses qui font appel à l'imprimé ? Étonnant, non ? Elles aussi pourtant ont besoin de " print on demand ". Que ce soit pour des emballages ou pour des accessoires de maison personnalisés, le nombre croissant des possibilités offertes par le numérique - et la vente par le canal d'Internet n'est pas la moindre - n'est pas sans répercussion sur l'évolution de l'imprimé. Lors des " Buchbindertagen " (Journées des relieurs), le professeur Volker Jansen a passé en revue les principales tendances.

Article du magazine

C'est dans le besoin que l'on reconnaît ses amis, et Febelgra l'a bien compris. Ainsi la Fédération belge de l'industrie graphique ne ménage-t-elle pas ses efforts en coulisse pour arracher des mesures de soutien supplémentaires. Une nécessité selon Marc Vandenbroucke, directeur général de Febelgra, car l'industrie graphique est déjà un secteur fragile en soi. La crise du coronavirus ne fait qu'attiser l'incendie.

Article du magazine

Fin mars, en pleine crise du coronavirus, 26 entreprises graphiques belges ont cosigné une lettre ouverte exhortant les donneurs d'ordres à commander leurs imprimés au pays. Un appel qui a fait s'étrangler leurs collègues néerlandais. Ils ignoraient probablement, et cela change beaucoup de choses, que ce projet était en fait une réponse à une autre lettre ouverte publiée quelques jours plus tôt par le secteur du commerce. Les retailers y demandaient aux clients belges de préférer les boutiques en ligne locales pour leurs achats effectués durant la pandémie.

Article du magazine

Fort heureusement, tout n'a pas été que coronavirus pendant la période de confinement. Nombreux acteurs du secteur graphique ont partagé des faits divers sur leurs activités ou leur entreprise. Ces petites bulles d'oxygène, loin de la communication anxiogène, nous vous les relayons ici. Les messages épinglés sur LinkedIn et Instagram ont été publiés entre mars et mi-mai.

Article du magazine

Elles étaient prêtes à briller de mille feux sur les différents podiums de la Drupa. Qui ça ? Les presses feuilles à jet d'encre de Canon, Fujifilm, Komori, Landa, Konica Minolta et Xerox. Notamment, car d'autres nouveaux acteurs, dont Ricoh, s'étaient également annoncés dans ce segment avec de nouvelles machines. Le salon ayant été reporté pour cause de pandémie de coronavirus, ces presses numériques n'auront peut-être pas eu leur heure de gloire. Mais il en faudra plus pour empêcher l'essor de cette nouvelle génération.

Article du magazine

Maintenant que les activités ont progressivement redémarré en Belgique, le port du masque buccal est recommandé et même obligatoire dans certaines circonstances. C'est notamment le cas sur le lieu de travail s'il n'est pas possible de respecter une distance de 1,5 mètre. Ce qui amène les entreprises à s'approvisionner en masques buccaux pour protéger leurs employés, voire leurs clients. Alors à côté des masques jetables, les masques personnalisables font aussi leur apparition.

Article du magazine

Alors que bon nombre d'entreprises tournent au ralenti, voire sont à l'arrêt, les imprimeurs spécialisés dans la production d'emballages pour l'industrie alimentaire et le secteur pharmaceutique mobilisent toutes leurs ressources. " Nous sommes un maillon crucial de la chaîne alimentaire ", dit Fanny Dhondt, de l'imprimerie familiale St-Luc Labels & Packaging, à Nazareth.

Article du magazine

Reynders Pharmaceutical Labels et le fabricant d'encres Sicpa ont lancé, avec Quazar, une solution anticontrefaçon unique pour les emballages de médicaments. Celle-ci repose sur l'utilisation d'une encre d'un genre particulier et sur l'impression sur l'emballage de deux images choisies. L'une est visible quand on regarde celui-ci de face et l'autre apparaît lorsqu'on l'incline.

Article du magazine

Où en est le direct mail ? Les mailings qui atterrissent encore dans nos boîtes aux lettres émanent surtout de la grande distribution. Mais pour combien de temps encore ? L'e-mail menace-t-il le média DM ? Et celui-ci ne risque-t-il pas d'être mis hors marché par les tarifs de bpost ?

Article du magazine

Cet article est paru plus tôt en pleine période de crise du coronavirus dans le magazine soeur M&C. Face à la pandémie de Covid-19, le monde est en alerte et plusieurs corps de métiers s'impliquent pour faire face à la crise sanitaire. Les acteurs de la fabrication additive se mobilisent aussi en partageant leur savoir-faire pour développer des équipements d'hygiène et médicaux. Des fichiers d'impression 3D open source émergent pour que quiconque ayant accès à une imprimante 3D puisse apporter sa contribution dans un contexte de crise sanitaire.

Article du magazine

Nichée dans un écrin de verdure à couper le souffle, on comprend vite ce qui fait la fierté du papetier anglais James Cropper. A un jet de pierre du plus grand lac du Lake District et de la charmante bourgade de Kendal, la papeterie familiale est installée dans un bâtiment d'époque au sein d'un cadre exceptionnel. De plus, la papeterie fête cette année ses 175 ans, ce n'est pas rien. Pourtant c'est la passion et cordialité de l'équipe de Cropper à produire de tous beaux papiers, qui a surtout séduit notre correspondance Dominique Huret de Cape Decision.

Article du magazine

Cet article est paru plus tôt en pleine période de crise du coronavirus dans le magazine soeur M&C. Malgré une activité en berne, les imprimeries grand format font émerger de nouvelles applications dans un contexte de crise sanitaire mondiale. La demande est forte non seulement pour des produits de protection en plastique transparent, mais aussi pour la signalétique spécifique à la crise du Covid-19.