Garder le regard rivé sur l'avenir

Après une édition réussie, il convient de maintenir le cap. Les organisateurs italiens de Print4All, qui s'est déroulé pour la première fois l'an dernier, en savent quelque chose. D'où la tenue d'une Print4All Conference annuelle, censée maintenir l'attention sur les principaux thèmes jusqu'à la prochaine édition du salon en 2021.

Article du magazine

Amazon exige des emballages " zéro frustration "

Toutes les parties qui empaquètent des produits pour le compte d'Amazon sont priées de le faire, à partir du 1er août de cette année, dans des emballages " Frustration Free ". Lisez : que l'on puisse " déballer sans s'énerver ". À défaut, un montant de 1,70 euro leur sera facturé par emballage. Les " early adopters " seront en revanche récompensés d'ici-là par une prime de 0,89 euro/pièce.

Article du magazine

Les clients cherchent la simplification

" Elle déjà beaucoup plus entrée dans les moeurs aux États-Unis, mais la tendance à la simplification des étiquettes est aussi observable en Europe. Un seul feuillet plutôt que plusieurs, et un code-barres ou QR qui renvoie à un site Web renseignant le numéro de lot et de fabrication ou donnant accès à une notice explicative. Grand avantage : la version en ligne est toujours la plus à jour. Si ce n'est que tout le monde ne possède pas de smartphone. Le sentiment est donc encore un peu mitigé. "

Article du magazine

Zetes fournit une solution FMD à Alliance Healthcare

La directive sur les médicaments falsifiés (FMD) est entrée en vigueur le 9 février dans tous les États-membres de l'Union européenne. Alliance Healthcare, grossiste-répartiteur en médicaments de tout premier plan en Europe, a acquis le logiciel de Zetes pour se conformer à ses obligations.

Article du magazine

Les Get Smart (in) Packaging Awards

La Belgique possède un tout nouveau prix de l'emballage : les Get Smart (in) Packaging Awards. Les Greener Packaging Awards et les Trends Gazelles en font partie intégrante. Les inscriptions sont ouvertes et se clôtureront au 30 juin.

Article du magazine

L'industrie de l'emballage poursuit sa robotisation

" Les robots sont loin de pouvoir prendre en charge la totalité du travail manuel. Des collègues de travail robotisés, intégrés et intelligents peuvent toutefois contribuer à rendre certaines tâches toujours plus ergonomiques et efficaces. Et ce n'est pas un rêve d'avenir. Les technologies sont déjà disponibles et économiquement rentables. " Dixit Malte Schlüter, directeur grands comptes pour le monde entier chez Mitsubishi Electric.

Article du magazine

Gros succès pour l'Empack à " Den Bosch "

La combinaison des salons Empack, Automation et Logistics & Distribution des 3 et 4 avril à Den Bosch (Bois-Le-Duc) a pu compter sur une affluence de plus de 8 600 visiteurs. Un chiffre qui a eu l'heur de satisfaire l'organisateur Easyfairs : " C'est 300 de plus que lors de l'édition précédente de 2016 aux Brabanthall de Den Bosch. " 400 exposants au total avaient répondu présent pour la combinaison des trois salons. Emballages & Étiquettes Magazine s'est concentré sur l'Empack et en a retenu l'impression suivante.

Article du magazine

Essor du " packaging-on-demand " dans le sillage de la vente en ligne

Une boutique en ligne, ou l'entreprise de fulfilment qui la dessert, ne peut plus se permettre d'expédier les marchandises commandées dans des emballages trop grands. Envoyer des quantités inutiles d'air ou de rembourrage n'est plus acceptable eu égard tant aux frais de transport qu'à la charge environnementale. Tout aussi important est l'impact sur l'image que le consommateur se fait de l'expéditeur.

Article du magazine

Amazon exige des emballages " zéro frustration "

Toutes les parties qui empaquètent des produits pour le compte d'Amazon sont priées de le faire, à partir du 1er août de cette année, dans des emballages " Frustration Free ". Lisez : que l'on puisse " déballer sans s'énerver ". À défaut, un montant de 1,70 euro leur sera facturé par emballage. Les " early adopters " seront en revanche récompensés d'ici-là par une prime de 0,89 euro/pièce.

Article du magazine

" Percée dans le recyclage du plastique "

Un consortium de trois entreprises néerlandaises dit être parvenu à produire à grande échelle des granulats de PP d'une grande pureté à partir de déchets. Celui-ci est composé des sociétés Philips, Morssinkhof (recyclage du plastique) et Omrin (collecte et traitement des déchets). L'institut d'enseignement supérieur NHL/Stenden Hogeschool a également apporté sa contribution à ce projet baptisé " Closing the loops ".

Article du magazine

Pas d'emballages responsables sans innovation

La Packaging Conference d'Intergraf s'affichait sous le slogan " Shaping the Future of Print ". Il y fut malgré tout surtout question de l'avenir du plastique. La pression du monde politique et de l'opinion publique sur l'industrie de l'emballage pour qu'elle fournisse des solutions durables pousse l'ensemble des acteurs sur la voie de l'innovation. La tendance apparemment largement soutenue à la réduction du plastique et à la mise en place d'une économie circulaire peut toutefois susciter certains bémols de la part du secteur.