Tout sur Jesse Marynen

Fin mars, en pleine crise du coronavirus, 26 entreprises graphiques belges ont cosigné une lettre ouverte exhortant les donneurs d'ordres à commander leurs imprimés au pays. Un appel qui a fait s'étrangler leurs collègues néerlandais. Ils ignoraient probablement, et cela change beaucoup de choses, que ce projet était en fait une réponse à une autre lettre ouverte publiée quelques jours plus tôt par le secteur du commerce. Les retailers y demandaient aux clients belges de préférer les boutiques en ligne locales pour leurs achats effectués durant la pandémie.