Tout sur Smithers

Il est toujours intéressant de se repencher sur des articles techniques quelques années après leur parution. Surtout si une pandémie mondiale est passée par là. Dans cette contribution, un analyste de Smithers compare l'offre technologique de 2019 à celle d'aujourd'hui.

Labelexpo Europe s'annonçait de nouveau comme une confrontation intéressante entre "flexographie" et "impression numérique". L'évènement a malheureusement été une fois encore reporté. Ce qui n'empêche par le marché de la flexo de poursuivre son développement en répondant aux tendances et en suivant une courbe de croissance régulière.

"L'économie belge ralentit fortement mais la croissance repartira à la hausse à partir du printemps de 2022." Telle était l'exergue des "Projections économiques" publiées par la Banque nationale de Belgique à la fin de l'an dernier. Sur fond de ce message, Nouvelles Graphiques jette un rapide coup d'oeil sur l'agenda: à quoi le secteur graphique peut-il s'attendre cette année? À noter que les inscriptions seront d'ores et déjà ouvertes fin janvier pour les exposants désireux de participer à la Drupa 2024!

Le segment des emballages est considéré depuis des années comme attrayant et porteur de formidables possibilités de croissance pour les entreprises graphiques. Les volumes impliqués sont colossaux ; le numérique n'y est pas une menace ; et le marché a bien résisté à la crise du coronavirus. L'essor des nouvelles technologies numériques permet en outre d'offrir de nouvelles options: fabrication d'emballages en petites quantités et production à flux tendu, mais aussi impression de données variables et personnalisation.

Fort heureusement, tout n'a pas été que coronavirus pendant la période de confinement. Nombreux acteurs du secteur graphique ont partagé des faits divers sur leurs activités ou leur entreprise. Ces petites bulles d'oxygène, loin de la communication anxiogène, nous vous les relayons ici. Les messages épinglés sur LinkedIn et Instagram ont été publiés entre mars et mi-mai.