Tout sur France

Elle aussi marquée au fer du coronavirus, 2021 aura a été une nouvelle année de disette pour l'industrie graphique belge. Son chiffre d'affaires a ainsi reculé de 4,34% par rapport à 2020, relève-t-on dans les données Febelgra. Rapporté à 2019, le secteur graphique belge aura ainsi perdu un cinquième de chiffre d'affaires en deux ans.

Trois milliards d'emballages en carton ondulé par an rien que pour DS Smith Packaging France. Une quantité astronomique qui fait de l'impression flexographique un procédé de premier plan pour le groupe britannique DS Smith. Mais face à la demande croissante pour des séries plus courtes et des changements graphiques fréquents, les technologies d'impression numérique deviennent aussi incontournables.

Elle aussi marquée au fer du coronavirus, 2021 aura a été une nouvelle année de disette pour l'industrie graphique belge. Son chiffre d'affaires a ainsi reculé de 4,34 % par rapport à 2020, relève-t-on dans les données Febelgra. Rapporté à 2019, le secteur graphique belge aura ainsi perdu un cinquième de chiffre d'affaires en deux ans.

Bibliofilm d'Evere et Printemat de Sombreffe sont deux distributeurs belges de systèmes numériques d'impression et de finition pour le petit format qui sont aussi actifs en France. Si la structure du marché de l'impression est relativement identique que l'on se trouve en France ou en Belgique, la vente d'équipements, quant à elle, ne s'organise pas de la même manière.

L'entreprise familiale belge de troisième génération Grafische Groep Matthys est un pionnier de la dorure à froid sur presse offset. L'imprimeur conventionnel en a fait son coeur de métier en 2008 afin de compenser le recul de l'impression offset. Depuis, l'entreprise basée à Turnhout a pu asseoir sa position d'acteur incontournable de l'ennoblissement sur les segments de l'emballage de luxe et de l'édition. Le chiffre d'affaires à l'exportation représente 50% de l'activité de l'entreprise.

Connu dans le secteur graphique pour son logiciel ERP/MIS MultiPress, l'éditeur belge Dataline est une entreprise à succès en pleine expansion internationale. À commencer par la France. Pour le PDG Dirk Deroo, les imprimeries peuvent elles aussi tirer leur épingle du jeu hors des frontières. Mais à certaines conditions.

Graphius est un des principaux producteurs d'imprimés de Belgique qui a pour coeur de métier les livres d'art, mais aussi les catalogues et les magazines. En acquérant l'imprimerie parisienne PPO Graphic, Graphius est aussi devenu leader européen dans le secteur de la BD. À présent, Graphius vise également les secteurs de l'emballage et du web-to-print en France.

Avec d'autres pays frontaliers, la Belgique est un des principaux partenaires commerciaux du secteur graphique français. La France importe même davantage d'imprimés qu'elle n'en exporte. Malgré la crise sanitaire, la structure du secteur de l'imprimerie commerciale est restée relativement stable en France. Le marché retrouve également un certain équilibre malgré de nouvelles perturbations, notamment liées à la crise du papier.

L'imprimerie de labeur parisienne RGI, fondée il y a 40 ans, investit pour la première fois dans l'impression numérique. Elle a opté pour la presse JetPress 750 S au format B2 de Fujifilm. Le fabricant japonais réalise ainsi la première installation de ce modèle en France.

Le groupe ouest-flandrien Athena Graphics prend une participation stratégique dans l'entreprise anversoise iVisual. Les deux sociétés vont également collaborer étroitement dans le domaine de la technologie, de l'intelligence prédictive et de l'expertise de projets packaging pour les marques et les agences de design et de communication en Europe.

Fin avril, Mediahuis Luxembourg a annoncé la fermeture prochaine de son imprimerie de Gasperich, qui imprime le quotidien Luxemburger Wort et l'hebdomadaire Contact. En cause : la fin de la distribution de dépliants publicitaires connus sous le nom de 'i-mail' par Infomail, une coentreprise de Mediahuis Luxembourg et Post Luxembourg. La date de fermeture n'est pas encore connue, mais la production d'impression sera transférée en Belgique.

C!Print Lyon, le salon de référence pour la filière graphique en France, ouvre ses portes dès demain durant trois jours. 252 exposants y seront présents. Parmi eux, plus de 80 entreprises de différentes spécialités feront leur première apparition, dont des fabricants de renom tels que Koenig & Bauer, Kodak, EFI, Mutoh...

Après près de deux ans de bataille pour sa survie, l'usine à papier d'UPM Chapelle Darblay près de Rouen, en France, va être cédée à Veolia et Fibre Excellence. Une nouvelle usine de cartonnage va ainsi voir le jour en France.

Le papier-carton est le matériau le plus recyclé en Europe. Et son taux de recyclage a même continué d'augmenter en 2020 pour atteindre 73,9%. Une progression en ligne avec l'objectif fixé de 74% en 2020 du European Paper Recycling Council (Conseil européen de recyclage du papier). Parallèlement, la pandémie a stimulé la demande en faveur du papier recyclé, tout en chamboulant le marché.

Depuis la semaine dernière, l'enseigne Carrefour a mis fin à la diffusion de ses prospectus papier dans les boîtes aux lettres des Lyonnais et des Parisiens. À la place, les clients concernés peuvent retrouver les offres promotionnelles sur d'autres supports digitaux. En Belgique, Carrefour dit mener des tests pour franchir le pas.

VPK lance la conversion du site industriel normand DA Alizay en pôle de développement durable dans l'économie circulaire. Pour ce faire, la reconstruction de la machine à papier sera réalisée avec le prestataire Valmet Oyj.

Dans le cadre du projet HolyGrail 2.0, une installation à Copenhague teste actuellement la qualité du tri d'emballages dotés d'un filigrane numérique. L'expérience porte sur quelque 125 000 unités représentant 260 combinaisons produit-emballage (SKU). Si elle est concluante, une suite lui sera donnée avec des SKU effectivement achetées en magasin par les consommateurs.

Highcon a annoncé la nomination de Juergen Freier au poste de VP et directeur général de Highcon Europe à partir du 1er octobre. Dans ses fonctions, il lui incombera de doper les ventes de Highcon et de développer ses activités dans la région.

Nord Technique Etiquetage (NTE) est une entreprise familiale basée près de Lille qui est spécialisée dans la fabrication d'étiquettes. Elle est la première entreprise de France à se doter de la presse numérique Mouvent LB702-UV de Bobst.